forum sur Frontignan et ses environs

forum de discussion
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Portes ouvertes sur "l'outre-noir"...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Albaroc



Nombre de messages : 339
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Portes ouvertes sur "l'outre-noir"...   Sam 4 Oct - 19:05

Vendredi, en fin d’animation de l’atelier de l’Art Sup, l’une des participantes a demandé a l’animateur Albert Carrier Roca ce qu’il pensait de Soulages, de ses portes ouvertes depuis dimanche dernier, de l’immense artiste créateur de « l’outre-noir » honoré par Midi Libre.

Voici la réponse d’Albert Carrier Roca :…
Midi Libre et Soulages c’est la rencontre de deux partenaires qui partagent la même soupe…Aucun véritable esprit critique, aucune information. Que des éloges, du convenu et du déjà lu chez les autres copains de Paris!…Sujet bateau : Soulages a l’apparence d’un artiste au dessus du lot…Sa promotion dans les cercles parisiens, au fil des années s’appuie sur ses rencontres journalistiques, universitaires et politiques. Il a su tisser un réseau d’amitiés lui ouvrant toutes grandes les portes de tous les musées, des circuits officiels et des élites régionales.
Sa légitimation sociale a été l’argument majeur de la reconnaissance artistique de Soulages, seul élément retenu, semble t-il par Midi Libre qui oublie d’informer sur sa formation, son originalité, sa création, et se contente de colporter les mêmes formules creuses répétées ailleurs depuis plusieurs décennies.
La tartufferie ordinaire des plus grands journaux a trouvé en ce personnage son champion impérissable, et de citer les sentences édifiantes du « maître », « Je ne représente pas, je présente…je ne dépeins pas, je peins » etc…De fait, il ne pouvait en être autrement puisqu’il n’a jamais appris à représenter ou à peindre !...et que ses premiers essais quelque peu en couleur étaient inspirés par les recherches du regretté Hans Hartung.

Depuis quarante ans il « s’investit » nous dit-on « dans…les peintures MONOPIGMENTAIRES, à base de couleur noire »
Langage ésotérico-scientifique, ou tout simplement « journalistique », ce qui se traduit par : « Soulages peint toutes ses toiles en noir associé à des enduits ou du crépis ce qui permet des reliefs ou des griffures… »

Sachant que selon la théorie des couleurs et les expériences rétiniennes les plus abouties la perception des couleurs est liée à la lumière, et la nuit, les couleurs ne sont pas perçues. Sachant, d’autre part qu’il n’y a pas plus noir que le noir, comment peut-on parler « d’outre-noir » si ce n’est pour tenter d’éblouir et de mystifier les amateurs.
Certains y sont allés VOIR, au musée Fabre de Montpellier, par exemple. Il n’y ont vu que d’immenses toiles recouvertes de crépis noir plus ou moins uniformément réparti…Impressionnés par la taille des « peintures noires, par la taille des articles dans Midi Libre et autres journaux, par la taille du personnage et son grand age, par le grand nombre de ses amis, le bon peuple en attente d’admiration qui s’est déplacé n’a pas vu « l’outre-noir », il n’a pas ressenti la « formidable énergie » qui se dégage des grands murs noirs :…il croit n’avoir rien compris au GENIE…Même ceux et celles qui ont longtemps étudié ont du mal a admettre qu’il n’y ait rien à comprendre en dehors de la starification d'un personnage, programmée, manipulée par les élites people des grandes cités.

Pendant ces quarante dernières années, l’artisan Soulages,(et non pas l’artiste), a répété les mêmes raclures sur d’immenses toiles, pendant que d ‘autres artisans maçons ou artisans peintres en bâtiment les ont appliquées sur des milliers de kilomètres de murs. Cependant, ces derniers ont choisi le blanc, le ton pierre ou d’autres couleurs, pendant que notre Soulages recouvrait obstinément ses murs-toiles en noir. Je me suis laissé dire que ses copains les avaient enfermées dans des musées pour ne pas risquer de les voir accrochées sur leurs propres murs !...

Une élite bien pensante a officialisé une inqualifiable imposture pour la rendre historiquement impérissable.
Les amateurs d’art sont aussi des veaux !…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patrick

avatar

Nombre de messages : 962
Age : 52
Localisation : La Peyrade
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Re: Portes ouvertes sur "l'outre-noir"...   Dim 5 Oct - 11:54

Le debat est ouvert, dommage que si peu de monde y réponde, malgré la fréquentation du forum....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.larche.ht.st
SantoniA

avatar

Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Portes ouvertes sur "l'outre-noir"...   Ven 12 Fév - 5:33

Bonjour à tous les deux Laughing


PICASSO vient vous apporter une réponse, qui donne raison à Monsieur ALBAROC Basketball


"Du moment que l’Art n’est plus l’aliment qui nourrit les meilleurs, l’artiste peut exercer son talent en toutes les nouvelles formules, en tous les caprices de la fantaisie, en tous les expédients du charlatanisme intellectuel.

Dans l’Art, le peuple ne cherche plus consolation et exaltation, mais les raffinés, les riches, les oisifs, les distillateurs de quintessence, cherchent le nouveau, l’étrange, l’argent, l’ extravagant, le scandaleux. Et, moi-même, depuis le cubisme et au-delà, j’ai contenté ces maîtres et ces critiques, avec toutes les bizarreries changeantes qui me sont passées en tête, et moins ils me comprenaient et plus ils m’admiraient.

A force de m’amuser à tous ces jeux, à toutes ces fariboles, à tous ces casse-têtes, rebus et arabesques, je suis devenu célèbre ce qui pour un peintre signifie : Ventes, Gains, Fortune, Richesse.

Et, aujourd’hui, comme vous savez, je suis célèbre, je suis riche. Mais quand je suis seul avec moi-même, je n’ai pas le courage de me considérer comme un artiste dans le sens antique du mot. Ce furent de grands peintres que "GIOTTO , le TITIEN, REMBRANDT, GOYA, et tant d’autres". Je suis seulement un amuseur public qui a compris son temps et a épuisé le mieux qu’il a pu l’imbécillité , la Vanité, la Cupidité de ses contemporains.

C’est une amère confession que la mienne, plus douloureuse qu’elle peut sembler, mais elle a le mérite d’être sincère."





Confession de PICASSO à l’écrivain italien Giovani Papini, publiée dans le "Libro-Néro" à Rome en 1952.


Pauline sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DELSANTO



Nombre de messages : 141
Age : 74
Localisation : Saint Sauveur (Québec)
Date d'inscription : 28/04/2009

MessageSujet: Re: Portes ouvertes sur "l'outre-noir"...   Sam 13 Fév - 14:59

°



Picasso c'était l'Expressionnisme, je crois...et plus près

l'Hyperréalisme...et Ron Mueck.

Est-ce vraiment de l'Art ???


http://www.forum-quebec.com/forum/download.php?id=44

La musique n'est pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Portes ouvertes sur "l'outre-noir"...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Portes ouvertes sur "l'outre-noir"...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Journée Portes-Ouvertes [Suite]
» portes ouvertes de Carpiagne
» Henry Morgan "le faucon noir" [terminé]
» [CINEMA] "Dans le noir" (James Wan)
» Du "Code Noir" au "Code Rural"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum sur Frontignan et ses environs :: Frontignan, la ville :: Notre ville :: Artistes-
Sauter vers: