forum sur Frontignan et ses environs

forum de discussion
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pas d'amateurs chez les gothiques!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Albaroc



Nombre de messages : 339
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Pas d'amateurs chez les gothiques!!!   Dim 2 Nov - 4:18

Facilités d’accès aux moyens d’expression obligent, les artistes amateurs contemporains (l’écrasante majorité des « artistes ») sont les premiers clients de matériels et de matériaux artistiques.
L’éclosion de la consommation de masse a généré une dynamique de fabrication et de distribution inégalée dans l’histoire des arts. Auparavant, ces derniers étaient confinés dans une caste de travailleurs initiés, tandis qu’aujourd’hui ils se sont répandus, par le biais d’une certaine éducation liée aux facilités offertes par les fabrications industrialisées, comme activité de loisir, au même titre ,par exemple que le sport…
On sait qu’en retour, en moins de cinq décennies, ce phénomène de « démocratisation » est lourd de conséquences consécutives à la multiplication des techniques d’un abord facilité, sur la mise en cause des valeurs liées à la formation, à la qualité des productions et le rejet de toute contrainte esthétique.
Avant que l’art ne devienne une foire généralisée où les exploiteurs de tous acabits dictent leurs volontés, exemptes de toutes intentions « artistiques », il fut un temps où le travail de l’artiste s’appuyait sur la connaissance des matériaux on ne peut plus « naturels » . Inutile de souligner que ces derniers sont totalement ignorés aujourd’hui par celles et ceux dont la culture technique se réduit à l’emplette de quelques tubes de peintures acryliques, c’est à dire à la peinture à l’eau…
Par exemple, les artistes contemporains du XIIe siècle ne pouvaient pas faire partie du cénacle s’ils ne connaissaient pas l’usage des cornes de cerfs broyées, la prêle cueillie en été et séchée au soleil, les dents de castors, d’ours ou de sanglier concassées, le marteau coulé d’aurichalcite, les baguettes de bois pourri, coupé en avril, assaisonné de vin vieux ou cervoisé, de gomme de cerisier ou de prunier, écaille de tortue ou coquille marine, de vessie de poisson, de blanc d’œuf vieilli, de poudre d’or mêlée de mercure et filtrée dans une peau de cerf, de perles fausses ne provenant pas du Bassin de Thau, de fiel de taureau et sel épais, de fleur d’airain, de suc d’Isis ou de poireau, d’aubépine pulvérisée, etc, etc….

En ces temps où s’élevaient les premières cathédrales gothiques, au XII e siècle, avant de peindre, il fallait savoir…avec quoi !... Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patrick



Nombre de messages : 962
Age : 51
Localisation : La Peyrade
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Re: Pas d'amateurs chez les gothiques!!!   Dim 2 Nov - 4:35

En meme temps, Albaroc, comment definir une personne qui créé des sculptures en fer ou autre a l'aide de disqueuses, postes a souder ou autre objet électrique?

N'est pas une nouvelle forme d'art, avec des outils nouveaux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.larche.ht.st
Albaroc



Nombre de messages : 339
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: Pas d'amateurs chez les gothiques!!!   Dim 2 Nov - 12:01

Bien vu Patrick. Dans un post précédent nous avions souligné que l’artiste ne pouvait exprimer ses idées personnelles que dans la mesure où elles se traduisaient par une forme ou un acte esthétique qui les rendait perceptibles. Ce qui revient à dire que dans toute création on peut discerner deux éléments : - la conception appartenant au domaine moral, et – l’exécution liée à la matérialité. Cette seconde entité, nommée aussi « facture » est d’ordre personnel et correspond au tempérament de l’artiste qui a choisi de s’exprimer dans un mode bien particulier… Et pourquoi pas par la soudure ou autres procédés d’assemblage et de découpe usités plus communément dans le domaine du bricolage ?...
Mais nous ne parlons ici que de ces procédés aboutissant à la naissance d’un objet nouveau (œuvre), c’est à dire de la CREATION…
Il n’y a pas de bon ou de mauvais procédés pour créer. L’artiste doit trouver celui qui convient à son tempérament, en se gardant du simplisme ingénieux mais gratuit, car ce qui n’est qu’ingénieux ne peut jamais être sublime…
Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albaroc



Nombre de messages : 339
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: Pas d'amateurs chez les gothiques!!!   Lun 3 Nov - 10:15

Avant nous, Emile Zola a écrit… (Bien mieux que nous) :
« Une œuvre d’art est un coin de la création vu à travers un tempérament ».
Et à propos de la « fabrication » de l’œuvre, nous avons retrouvé une pensée de Claude Lévi-Strauss qui confirme les termes du précédent message…:
« L’art s’insère à mi-chemin entre la connaissance scientifique et la pensée mythique ou magique, car tout le monde sait que l’artiste tient à la fois du savant et du bricoleur. Avec des moyens artisanaux, il confectionne un objet matériel qui est en même temps objet de la connaissance. »
Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patrick



Nombre de messages : 962
Age : 51
Localisation : La Peyrade
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Re: Pas d'amateurs chez les gothiques!!!   Lun 3 Nov - 16:28

J'ai bien compris, merci Albaroc. D'un autre coté, cela me conforte dans l'idée que l'art a toujours été et sera toujours présent pour les générations futures, quelle que soit la forme qu'il prends et les outils qu'il utilise pour arriver a ses fins.
C'est tres encourageant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.larche.ht.st
poussine



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: Pas d'amateurs chez les gothiques!!!   Mer 12 Nov - 11:40

Me voici..apres quelques jours de travail débordant!
Intéressant Patrick que tu poses cette question concernant le travail créatif sur métal, car mon compagnon fait partie de ceux là! il croque une forme et il crée de A à Z avec du fer à béton! c'est surprenant et très chouette...surtout que son thème favori est LA FEMME !
faire une sculpture féminine, douce, suggestive....avec des morceaux de ferraille ! je trouve cela captivant, Je suis moi même conquise, et n'est ce pas ça l'essentiel ?? conquérir les regards et les émotions des autres quand l'on crée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pas d'amateurs chez les gothiques!!!   Aujourd'hui à 3:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Pas d'amateurs chez les gothiques!!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» visite chez le gynéco
» Chez le Forgeron
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum sur Frontignan et ses environs :: Frontignan, la ville :: Notre ville :: Artistes-
Sauter vers: