forum sur Frontignan et ses environs

forum de discussion
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Gaf à la critique!...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Albaroc



Nombre de messages : 339
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Gaf à la critique!...   Mar 11 Nov - 14:52

Je ne vous cache pas que je me suis rendu vendredi dernier à l’Atelier de l’Art Sup’ de La Peyrade pour interroger Carrier Roca sur les critiques d’art, vu que je m’étais permis d’affirmer à une forumeuse qu’il n’y en avait pas plus d’une dizaine en France…
Or une artiste parisienne m’a adressé un courrier électronique pour me préciser qu’il y en avait à peine la moitié « qui mériteraient ce titre »…d’où l’intérêt d’interroger le Président du Groupement de Recherche en Arts Plastiques :
- … « critique »??? C’est un terme générique. Dans l’acception qui nous intéresse, associée aux arts plastiques, bien malin celui ou celle qui pourrait proposer un chiffre : huit, douze, quinze, cinquante ?...Sur quoi doit-on s’interroger ?Que doit critiquer le (la) critique ? Donner son avis sur tout et n’importe quoi, c’est déjà un sport très populaire et bien maîtrisé par les journalistes qui occupent notre espace avec des banalités...Mais vous voulez sans doute parler des « VOIX AUTORISEES » ; de celles qui prennent « force de loi » parce qu’elles s’expriment dans des médias de prestige…
A la suite de quoi les questions dites annexes se bousculent : « Les critiques sont-ils meilleurs dans les grands médias que dans les petits ? Les critiques sont-ils plus justes dans les médias spécialisés ? Les critiques sont-ils formés pour apprécier, découvrir et présenter des artistes ?…Sont-ils objectifs ? indépendants ?etc.,etc.,…On court le risque d’être enseveli par le nombre infini de questions concernant cette catégorie ; mais pour le public, qui, cela dit possède aussi son jugement, la qualité première d’un(e) critique c’est l’honnêteté ; mais ça ne suffit pas !
Il faut aussi que cette personne soit reconnue pour ses compétences ; en clair : il faut qu’elle sache de quoi et de qui elle parle…et comment.
Parler d’ un(e) plasticien(ne), c’est présenter la démarche personnelle de l’auteur, sa démarche créative, assortie d’une étude de quelques œuvres possédant les principales qualités liées au style de l’artiste.
On convient que toute production est fonction de la personnalité de l’artiste et que la matière porte « son empreinte »…Chaque œuvre est une forme de jeu désintéressé, lié au rêve, à l’idéalisation qui se manifeste grâce à un métier qui repose sur la redondance perpétuelle. Il faut savoir révéler le style et la technique de l’auteur présenté et comment il peut être perçu, vu qu’il se situe dans une relation artiste-œuvre-spectateur…
Comme le remarquait Huisman : « L’œuvre d’art est venue au monde par une conscience et pour une conscience, dont on ne peut la séparer. Elle a été visée intentionnellement par la conscience de celui qui la crée, puis par la conscience de celui qui la contemple. »
On comprend que la fonction de communication joue un rôle très important dans la création d’une œuvre qui peut être considérée au final comme une mise à nue de la personnalité de son auteur avec ses choix esthétiques, ses pulsions, ses affects, son métier…Cela confirme, une fois encore, que les reproductions aussi fidèles soient-elles, et à un degré à peine moindre les plagias d’œuvre sont des impostures lorsqu’elles sont montrées au public au même titre que des œuvres originales.

Sans conteste, c’est ici que les critiques doivent faire preuve de compétences et de responsabilité ; et pas seulement en dissertant sur des créations d’artistes déjà reconnus par d’autres. Mais on doit se garder aussi de ceux et celles qui distribuent des bons points à tour de bras pour s’attirer les bonnes grâces de leurs amis indépendamment de la valeur réelle de ce qu’ils exposent. Nous devons convenir que nous ne sommes plus ici dans le domaine de la critique mais dans celui du copinage ridicule qui n’hésite pas à ranger au panthéon artistique les productions et reproductions les plus grossières et les plus malhabiles qui soient…
Chaque ville possède les critiques et les artistes qu’elle mérite selon le crédit qu’elle accorde à l’amateurisme ; ce qui veut dire qu’une ville sans critique, et par suite sans jury, est une ville sans artistes. Ce ne sont pas les amateurs qui tiennent alors la barre, mais l’amateurisme…Nuance !...
Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patrick



Nombre de messages : 962
Age : 51
Localisation : La Peyrade
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Re: Gaf à la critique!...   Mar 11 Nov - 17:32

Tout a fait d'accord. Pour moi, seulement quelques rares personnes peuvent se permettre de critiquer les artistes. La majeure partie de ces crtitiques ne sont que de vulgaires amateurs (comme moi) qui pensent avoir la science infuse mais n'y cannaissent rien. C'est pour cela que je garde mon jugement sur ce que je vois, jugement qui n'est en aucun cas une critique, mais simplement sur le fait que "j'accroche" ou pas a une oeuvre. De toute façon, je ne serais pas capable d'en faire autant et je laisse le soin aux artistes de m'émerveiller, ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.larche.ht.st
poussine



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: Gaf à la critique!...   Mer 12 Nov - 11:58

Bonsoir à Tous !
Je suis d'accord aussi sur le fait qu'être critique d'art est un métier avec une responsabilité énorme..car comme dit Albaroc " une œuvre qui peut être considérée au final comme une mise à nue de la personnalité de son auteur avec ses choix esthétiques, ses pulsions, ses affects, son métier"
Et une mauvaise critique peut faire beaucoup de dégats !
Comme encencer une oeuvre mineure pour une histoire de copinage !

Mais il n'est pas interdit de dire ce que l'on ressent de façon perso devant une oeuvre qui nous parle en émotion positive ou négative... Et cela n'entache rien de la création même si on ose l'exprimer à l'artiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gaf à la critique!...   Aujourd'hui à 3:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Gaf à la critique!...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hogan critique The Rock! Star Jersey Shore dans le ring ++
» Critique de la raison pure [essai]
» Cap coup critique
» Brigade spéciale - Umberto Lenzi [Ciné/Critique]
» Truck Turner [Ciné/Critique]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum sur Frontignan et ses environs :: Frontignan, la ville :: Notre ville :: Artistes-
Sauter vers: