forum sur Frontignan et ses environs

forum de discussion
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 BOURREAU D'ENFANTS....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Albaroc



Nombre de messages : 339
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: BOURREAU D'ENFANTS....   Jeu 12 Aoû - 16:00

Sad


Lettre ouverte à tous les parents méchants.
Par Stéphanie, Neuropsychologue


« Un jour, quand mes enfants seront assez vieux, pour comprendre la logique qui
motive un parent, je vais leur dire, comme mes parents méchants m'ont dit:
Je t'ai aimé assez pour te demander où tu allais, avec qui, et quand tu serais de
retour à la maison...
Je t'ai aimé assez pour être patiente jusqu'à ce que tu découvres que ta nouvelle
meilleure amie ou ton grand copain, n'était pas fréquentable....
Je t'ai aimé assez pour me tenir plantée là dans le cadre de porte pendant deux
heures tandis que tu nettoyais ta chambre, une affaire de 15 minutes en principe !
Je t'ai aimé assez pour te laisser voir la colère, la déception et les larmes dans mes
yeux. Les enfants doivent apprendre que leurs parents ne sont pas parfaits.
Je t'ai aimé assez pour te laisser assumer la responsabilité de tes actions même
lorsque les pénalités étaient si dures qu'elles ont presque brisé mon coeur.
Mais surtout,
Je t'ai aimé assez pour dire NON même quand je savais que tu me détesterais
pour ça. Telles étaient les batailles les plus difficiles de toutes. Je suis heureuse de
les avoir gagnées, parce qu'à la fin, tu y as gagné aussi. Et un jour, quand tes
enfants seront assez vieux pour comprendre la logique qui motive des parents
«méchants», tu leur diras :
Vos parents étaient ils méchants?
Les miens l'étaient
J'ai eu les parents les plus méchants du monde entier ! Pendant que d'autres
enfants mangeaient des sucreries pour les repas, j'ai dû manger des céréales, des
oeufs, et des légumes. Quand d'autres ont eu du Coca et des hamburgers pour le
dîner, j'ai dû manger de la viande, du fromage,des crudités et des fruits... Sans
oublier toutes ces crêpes et gâteaux que ma maman nous a faits... Et vous pouvez
deviner que ma mère m'a fait des dîners qui étaient différents de celui des autres
enfants.
Mes parents ont insisté pour savoir où j'étais en tout temps. On aurait pu croire
que j'étais enfermée dans une prison. Ils devaient savoir qui mes amis étaient et ce
que je faisais avec eux.. Ils insistaient si je disais que je serais partie pour une
heure, pour que ce soit seulement une heure ou moins..
J'avais honte de l'admettre, mais mes parents ont enfreint la loi sur la
protection des enfants concernant le travail en me faisant travailler. J'ai dû faire la
vaisselle, mon lit (quelle horreur!), apprendre à faire la cuisine, passer l'aspirateur,
faire mon lavage, vider les poubelles et toutes sortes d'autres travaux cruels.... Je
pense qu'ils se réveillaient la nuit pour imaginer de nouvelles tâches à me faire
faire...
Ils ont toujours insisté pour que je dise la vérité, juste la vérité et rien que la
vérité. Au moment où je suis devenue adolescente, ils pouvaient lire dans mon esprit
et avaient des yeux tout autour de la tête. Puis, la vie est devenue vraiment dure !
Mes parents ne laissaient pas mes amis juste klaxonner quand ils venaient me
chercher. Ils devaient venir à la porte pour qu'ils puissent les rencontrer. Pendant
que chacun pouvait fréquenter un ou une petit(e) ami(e) quand ils avaient 12 ou
13 ans, j'ai dû attendre d'en avoir 16
À cause de mes parents, j'ai manqué beaucoup de choses que d'autres enfants ont
expérimentées. Je n'ai jamais été prise pour vol à l'étalage, vandalisme, alcoolisme,
ni même arrêtée pour tout autre crime. C'était «tout de leur faute».
Maintenant que j'ai quitté la maison, je suis instruite et une adulte honnête. Je fais
de mon mieux pour être un parent méchant comme mes parents l'étaient.
Je pense que c'est ce qui ne va pas avec le monde aujourd'hui. Il n'y a
pas assez de parents méchants!
Merci donc à toutes les parents qui ont été assez méchants dans notre jeunesse
pour nous apprendre à être de méchantes bonnes personnes ».


Stéphanie CHARIOT-AUCHERE
Neuropsychologue - Centre Hospitalier
55, rue Docteur Jean Michel
39000 Lons le Saunier

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SantoniA



Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: BOURREAU D'ENFANTS....   Mer 18 Aoû - 4:57

flower


J'ai les parents les plus méchamment bons de la Terre, car ils ont appliqué la méthode de la main de fer dans un gant de velours........ et je ferais de même pour my baby

Ne dit-on pas Question "qui aime bien, châtie bien"
I love you






Il était une fois un petit papillon

Un jour, apparut un petit trou dans un cocon. Un homme, qui passait à tout hasard, s'arrêta de longues heures à observer le papillon, qui s'efforçait de sortir par ce petit trou. Après un long moment, c'était comme si le papillon avait abandonné, et le trou demeurait toujours aussi petit.

On dirait que le papillon avait fait tout ce qu'il pouvait, et qu'il ne pouvait plus rien faire d'autre.
Alors l'homme décida d'aider le papillon : il prit un canif et ouvrit le cocon. Le papillon sortit aussitôt.

Mais son corps était maigre et engourdi. Ses ailes étaient peu développées et bougeaient à peine. L'homme continua à observer, pensant que, d'un moment à l'autre, les ailes du papillon s'ouvriraient et seraient capables de supporter le corps du papillon pour qu'il prenne son envol.

Il n'en fut rien ! Le papillon passa le reste de son existence à se traîner par terre avec son maigre corps et ses ailes rabougries. Jamais il ne put voler.

Ce que l'homme, avec son geste de gentillesse et son intention d'aider, ne comprenait pas, c'est que le passage par le trou étroit du cocon était l'effort nécessaire pour que le papillon puisse transmettre le liquide de son corps à ses ailes de manière à pouvoir voler. C'était le moule à travers lequel la vie le faisait passer pour grandir et se développer.

Parfois, l'effort est exactement ce dont nous avons besoin dans notre vie.

Si l'on nous permettait de vivre notre vie sans rencontrer d'obstacles, nous serions limités. Nous ne pourrions pas être aussi forts que nous le sommes. Nous ne pourrions jamais voler !

J'ai demandé la force...Et la vie m'a donné les difficultés pour me rendre forte.
J'ai demandé la sagesse...Et la vie m'a donné des problèmes à résoudre.
J'ai demandé la prospérité...Et la vie m'a donné un cerveau et des muscles pour travailler et danser.
J'ai demandé de pouvoir voler...Et la vie m'a donné des obstacles à surmonter.
J'ai demandé l'amour...Et la vie m'a donné des gens à aider dans leurs problèmes.
J'ai demandé des faveurs...Et la vie m'a donné des potentialités.

Je n'ai rien reçu de ce que j'ai demandé...Mais j'ai reçu tout ce dont j'avais besoin.

Je dirais à mon enfant : vis ta vie sans peur, affronte tous les obstacles et démontre que tu peux les surmonter.



Bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SantoniA



Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: BOURREAU D'ENFANTS....   Jeu 25 Nov - 2:09

sunny


Vingt personnalités appellent à supprimer les notes au primaire à l’issue de la troisième journée du refus de l’échec scolaire.

http://rutube.ru/tracks/3789971.html?v=bbe5599a5d82405fe47a2a7e2422f7f5&&bmstart=180628

L'excuse serait que les populations ont du mal à leur vivre ensemble et du mal à la cohésion sociale et patin couffin
Pour le sociologue Pascal Bavoux, surtout pas d'autorité imposée mais une autorité comprise , l'autorité est stigmatisante, cela pourrait être risible si ce n'était pas dramatique.

Ils veulent camoufler le crime, effacer toute trace de leur forfait Question Il est vrai qu’avec des lycéens illettrés et la nécessité de cours d’orthographe à la fac, le cadavre dans le placard commence à sentir.

Alors supprimons les notes, les examens, l’orthographe, donnons le bac à tout le monde, et déclarons que le niveau augmente sans cesse.

Les Français ne se douteront de rien Exclamation On n’arrive plus à enseigner aux élèves Question Peu importe, tout comme le Maitre de philosophie enseignait la prose à Monsieur Jourdain, demandons leur le peu qu’ils savent déjà et faisons semblant de nous émerveiller Exclamation

Les notes c’est fasciiiiiiiiiiiiiiiste Exclamation La cause de la crise de l’éducation nationale n’est que la crise de la civilisation. Les notes données avec justice en fonction des résultats stimulent l’effort et rendent service aux enfants dès le primaire. C’est une saine compétition, pourquoi supprimer les notes alors supprimons aussi le chrono pour les courses.

C’est encore un principe idéologique donc non raisonné qui montre en plus la lâcheté de ceux qui le préconise : mettre des notes c’est aussi avoir peur de récolter des ennuis avec les parents, et l’obligation de respecter un minimum de programme. Conséquence logique de la politisation de l’école et des profs qui maintenant sont pris à leur propre piège et subissent toujours plus la loi du plus fort qui n’est plus celle du Maître qui doit enseigner et se faire respecter parce qu’il est Respectable.

Depuis 30 ans, on assiste à la destruction de l’école. Cette destruction est organisée par la gauche et par la droite indifféremment.

Il s’agit de mettre en place une société de l’inconscience et de la régression sociale, mentale, politique, pour le plus grand profit des milieux d’affaires.

L’école telle qu’elle tente de survivre encore est un obstacle à l’oppression de classe.

Les programmes sont vidés de leur substance, l’immigration de masse y contribue, la langue est violée, maltraitée, niée et l’intelligence bafouée.

La disparition des notes est au contraire de ce qui est dit, une entreprise réactionnaire, voire à tendance totalitaire, une décision si elle est prise qui est directement initiée par l’UE, les milieux d’affaires et les grands patrons du Cac.

Tout est lié et rien n’arrive au hasard.

Il s’agit d’opprimer, de détruire l’école, d’empêcher toute évaluation d’un système scolaire massifié qui n’est qu’un parking avant l’entrée dans la précarité.

L'école de l’hyper-classe maintiendra les notes et sera le contraire de celle de la masse pour l’élite économique.

Les zélés qui signent cet appel ne sont pas une surprise, ce sont toujours les mêmes, d’un Rocard un peu gâteux à un Cyrulnik neuropsy, en passant par Descoings ineffable directeur de ScPo, et à ma grande surprise Axel Kahn généticien et président d'université, tout ce qu’il y a de ringard et de mensonger sur le plan médiatique se retrouvera sur cet appel.

Vingt personnes veulent supprimer les notes contre 120 000 qui sont d'un avis contraire.L'évaluation restera quand même un besoin incontournable de l'enseignement.


Mais le cancre de Prévert sera toujours le plus heureux Exclamation car notes ou pas :

Il dit non avec la tête
Mais il dit oui avec le coeur
Il dit oui à ce qu'il aime
Il dit non au professeur
Il est debout
On le questionne
Et tous les problèmes sont posés
Soudain le fou rire le prend
Et il efface tout
Les chiffres et les mots
Les dates et les noms
Les phrases et les pièges
Et malgré les menaces du maître
Sous les huées des enfants prodiges
Avec les craies de toutes les couleurs
Sur le tableau noir du malheur
Il dessine le visage du bonheur.


Comme le démontre Pascal Bernardin dans son ouvrage "Machiavel pédagogue", les organisations internationales, au premier rang desquelles l’UNESCO, établissent des normes qui sont transmises par les États nationaux adhérents, et qui redéfinissent le rôle de l’école.


"Celle-ci, écrit Bernardin, devient le véhicule d’une révolution culturelle et éthique destinée à modifier les valeurs, les attitudes et les comportements des peuples à l’échelle de la planète. Les techniques de manipulation psychologique, qui ne se distinguent guère des techniques de lavage de cerveau, sont utilisées à tous les niveaux."


Merci, Papa et Maman d'avoir été des bourreaux d'enfant I love you I love you I love you





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SantoniA



Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: BOURREAU D'ENFANTS....   Lun 21 Fév - 5:19

sunny





cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SantoniA



Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: BOURREAU D'ENFANTS....   Mer 6 Juil - 6:46

[center] study albino study


RMC avec Brunet sur l'Education

http://www.youtube.com/v/Nv6pJd3TX_I




L'étude des civilisations africaines du Monomotapa et du Songhaï seront étudiées au détriment d'Henri IV et de Louis XIV. Le processus de déculturation* est en marche au point de sacraliser l'immigré et d'en oublier l'autochtone.

Personnellement, je trouve insultante cette discrimination.
Sérieusement, en quoi la civilisation du Monomotapa –à part son évocation par Voltaire- nous
concerne-t-elle Question

Je dirais même, en quoi cette mesure démagogique d'un inspecteur lambda concerne-t-elle des enfants qui viennent de partout sauf du Monomotapa Question

Est-ce avec de telles mesures aussi scandaleuses que ridicules que l'on en fera des Français et fiers de
l'être Question

Enfin, il s'agit effectivement d'une mesure agressive et discriminatoire à l'encontre du peuple de France, peuple que certains qui en sont pourtant issus s'acharnent dans une jouissance perverse à rabaisser plus bas que terre.


Nous savons parfaitement à qui profite ce processus de déculturation : aux grands monopoles privés internationaux qui ont remplacés les grands monopoles d'état et se moquent bien du sens de l'histoire, de la citoyenneté, des frontières, qui ne veulent voir que des consommateurs déracinés ne se posant pas trop de questions.

Le marché se réjouit de l'abrutissement général.


Qu'en pensez-vous Question







*perte d'identité culturelle d'une population.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SantoniA



Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: BOURREAU D'ENFANTS....   Ven 22 Juin - 5:51

2 12


Coucou


Depuis le 6 juillet 2011, pas de réponses au sujet ci-dessus Exclamation



Connaissez-vous le livre : "Les enfants, pour quoi faire Question " de Robert Benchley (1889-1945). Chroniqueur humoristique, il publia ses textes dans les plus prestigieux magazines de son époque, de Vanity Fair au New Yorker. En 1928, il recevra un Oscar pour son film intitulé : Comment dormir ? Maître de l’humour décalé et absurde, il est un des écrivains américains les plus drôles du xxe siècle.

http://www.editions-wombat.fr/img/couv_I2.jpg


Les Enfants, pour quoi faire Question est un recueil de quinze textes, tous dédiés à la difficulté d’avoir des enfants. Du bébé vagissant à l’adolescent taciturne Robert Benchley va tenter de percer, au fil de ces textes humoristiques, le mystère de ces étranges créatures : les enfants.



Il parodie les livres éducatifs, les bons conseils pédagogiques, les idées reçues et les conservatismes, les passant au prisme d’un regard qui décape et décale. On apprend l’enfer que constituent les enfants dans tous les secteurs de la vie.



Aujourd’hui "un enfant de trois ans ne peut pas porter son petit poing potelé à la bouche pour en retirer un morceau de tapis à moitié mâchouillé sans faire aussitôt l’objet d’un séminaire psychologique de spécialistes de la protection de l’enfance suivi d’une étude publique, en compagnie de cinq cents autres enfants qui ont mis la main à leur bouche pour une raison ou une autre, intitulée : le ratio du suçage de pouce chez les enfants d’âge périscolaire et sa relation avec la mastication des tapis"



Puisqu’il faut tout expliquer, décrypter, Benchley pousse la logique à son paroxysme, il explique, justifie, rationalise sur les bases d’un surréalisme proprement jubilatoire


Après avoir lu Robert Benchley et ses chroniques hilarantes, vous disposerez d’une batterie d’arguments imparables pour justifier votre refus de vous reproduire ou vous bâtir un statut de super-héros pour l’avoir fait quand même



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albaroc



Nombre de messages : 339
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: BOURREAU D'ENFANTS....   Ven 22 Juin - 16:33

rabbit rabbit cheers rabbit rabbit



Chère Santonia,

Est-ce que Robert Benchley avait pensé aux bébés chanteurs ?
Maintenant ils sont partout: sur les ondes, sur toutes les chaines... On n'entend, on ne voit plus qu'eux, on ne jure que par les ZENFANTS !

Ils sont capables de tout !!!

La preuve :



http://members.shaw.ca/anabw/grease.htm


geek rabbit rabbit rabbit geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SantoniA



Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: BOURREAU D'ENFANTS....   Lun 25 Juin - 3:44

2 geek 12


flower E X T R A flower

La petite blonde ressemble à ma fille



auline
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albaroc



Nombre de messages : 339
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: BOURREAU D'ENFANTS....   Sam 7 Juil - 16:11

tongue bounce tongue

(Réconcilier l'humanité avec l'éducation, c'est possible...)

L 'EUTHANASIE ET LES JEUNES

"Un soir ma mère et moi étions assis dans le salon et nous parlions des choses de la vie, et entre autres choses, du thème de la vie et de la mort.

Je lui dis : "Maman, ne me laisse jamais vivre dans un état végétatif où l'on dépend de machines et d'une bouteille. Si tu me vois dans cet état , débranche les machines qui me maintiendront en vie. Je préfère mourir !"

Alors ma mère se leva (et je voyais qu'elle m'admirait).

Elle débrancha la télévision, le lecteur de DVD, le câble Internet, l'ordinateur, le MP3/4, la PLAY-2, la PSP, la WII, le téléphone fixe.Elle me prit mon mobile, mon iPod, mon Blackberry et jeta toutes mes bières.

J'ai failli mourir !!!..."


geek flower geek

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SantoniA



Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: BOURREAU D'ENFANTS....   Lun 8 Oct - 2:41

2 study 12


LA FCPE A FUME LA MOQUETTE !!!!
Ses suggestions :

* Ne pas noter les élèves ======> TRAUMATISANT
* Ne pas donner de devoirs ====> EPUISANT
* Ne pas faire redoubler=======> STIGMATISANT
* Diminuer le temps scolaire====> YOUPYY


Mais la FCPE a oublié une chose importante, alors je lui suggère de demander au gouvernement la création du :

* R M G
REVENU MINIMUM GOURMAND

pour les enfants de la maternelle au lycée.
* les enfants de maternelle pourront s'acheter des sucettes
* les collégiens pourront s'adonner à la fumette
* les lycéens pourront "dérailler"...

Qu'en pensez-vous ¿ ¿ ¿ ¿


Pau line
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SantoniA



Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: BOURREAU D'ENFANTS....   Sam 30 Nov - 16:57

30. 11. 2 study  13



LETTRE OUVERTE AUX EDITIONS HACHETTE

(Avec copie au Ministre de l’Education nationale)


http://magoturf.over-blog.com/article-lettre-ouverte-aux-editions-hachette-121371591.html






Idea Idea Idea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BOURREAU D'ENFANTS....   Aujourd'hui à 3:09

Revenir en haut Aller en bas
 
BOURREAU D'ENFANTS....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Armée d'Haïti, Bourreau ou Victime?
» [BloodBowl] Mon équipe : Les enfants du Curé...
» Aide speciale aux enfants du president Rene Preval!
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô
» Haiti : protéger les enfants, une nécessité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum sur Frontignan et ses environs :: forum perso non-officiel sur Frontignan-
Sauter vers: