forum sur Frontignan et ses environs

forum de discussion
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SantoniA



Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI   Sam 18 Sep - 7:15

Idea

La grande histoire du moment dans le monde de l’art contemporain : l’exposition Takashi Murakami à Versailles, initiée par le maître des lieux et ancien Ministre de la Culture, M. Jean-Jacques Aillagon.

flower flower

Les uns disent que c’est moche et que cela dégrade le cadre prestigieux du Château de Versailles, les autres que c’est une exposition pour les bobos caviardés, quelques-uns s’en contrefichent au nom des priorités actuelles quant à moi les oeuvres de Murakami m’interpellent, je trouve ces oeuvres plaisantes et agréables à l'oeil, n'empêche que... et je pense que c' est un homme d'affaires producteur maganesque :


- "C’est en effet par ce biais que je suis arrivé dans l’art, précise-t-il. Quand j’étais étudiant, je voulais faire des mangas, comme tous les grands créateurs à cette époque-là. Mais comme je n’avais pas suffisamment de talent, j’ai décidé d’étudier des thèmes et techniques plus classiques. Et ce n’est qu’une fois devenu artiste que j’ai pu revenir aux mangas en travaillant à partir d’eux. Il ne faut pas oublier qu’après la Seconde Guerre mondiale, qu’il a perdue, le Japon était complètement dévasté. On a alors cherché à mettre au point des moyens d’expression faciles à lire et c’est ainsi que le manga est apparu et s’est popularisé."

et qu’aujourd’hui, notamment par cette reconnaissance versaillaise, il va être beaucoup plus connu. En l’état, M. Aillagon s’investit faiseur de roi king, ce qui bien entendu à Versailles est de circonstance

Déjà l'exposition Jeff Koons, et son homard géant pendu dans une salle du château était incongrue. Qu'ils aillent à Disneyland. Les enfants seraient ravis de voir un homard géant, ou des mangas Exclamation

Jeff Koons s’est fait connaître en montrant son sexe , Quel crabe Exclamation Les bobos et leurs lèche-bottes médiatiques trouvent ces initiatives furieusement tendances.

Il est vrai que c'est tendance de s'esbaubir devant des aspirateurs Hoover, enveloppés dans du plexiglas et éclairés par des néons devant les portraits de la reine Marie-Antoinette Exclamation
La kermesse des médias complices est bien orchestrée

Bref, ce qui me gêne, c’est d’abord qu’on fasse l’adéquation Murakami = art contemporain et donc opposants à Murakami = réactionnaires. Aillagon est le premier à faire ce raccourci d’une mauvaise foi confondante.En revanche, ils ont en commun d’être et - ils vous le diront eux-mêmes, Koons étant très crû la-dessus- des producteurs, des designers de produit de luxe plutôt que d’être des artistes. L’un et l’autre gèrent leur usine, où l’essentiel de leur travail est de faire des études de marché pour trouver le concept qui frappera le plus, place ensuite à l’ouvrier anonyme de créer l’oeuvre proprement dite. Rien à voir avec les ateliers de la Renaissance : Léonard peignait autant que ses disciples, sinon plus. Eux sont des commerciaux et s’en vantent.


Aillagon écrit :

- "J'ai choisi Murakami parce que c'est un grand artiste qui me semble être en mesure de se confronter au décor et à l'histoire de Versailles. Je l'ai choisi également parce que cet artiste, universellement connu et commenté, est au fond très peu connu par le public français. A ce jour une seule exposition de son oeuvre a eu lieu (à la Fondation Cartier). Enfin, j'estime que l'esprit de l'oeuvre de Murakami s'accorde très bien à l'esprit des décors de Versailles. Versailles est un lieu joyeux qui a été fait pour la fête, et l'oeuvre de Murakami est habitée par le même esprit jubilatoire. Quant à la polémique, j'avais déjà mesuré, à l'occasion de l'exposition Jeff Koons, la détermination d'une partie de l'opinion à refuser le principe même de l'introduction d'art contemporain dans un monument historique. J'imaginais donc bien qu'une nouvelle fois cette opposition s'exprimerait pour Murakami. Cela dit, je regrette le caractère parfois violent des arguments utilisés."

Pour une institution internationale comme l'UNESCO : "Dans son sens le plus large, la culture peut aujourd'hui être considérée comme l'ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société ou un groupe social."

sunny http://www.liberation.fr/culture/11011011-murakami-chez-le-roi-soleil:i-9 sunny

Les visiteurs qui viennent à Versailles attendent de comprendre le passé, de le ressentir encore vivant dans sa complexité. Tant un tel endroit renseigne sur l'économie, le politique, l'art qui a façonné notre inconscient collectif. C'est déjà suffisamment complexe pour qu'on ne brouille pas ce qui peut "passer" par des interférences prétendument amusantes, mais qui ne s'adresse qu'aux happy few, pour qui tout cela est de l'acquis.

C'est vraiment le comble du boboïsme inconscient. Car les ados venant visiter le château de Versailles trouveront agréables à regarder les mangas de Murakami, mais que retiendront-ils de cet endroit, qui représente une étape de ce qui a façonné leurs valeurs? Au moment où on supprime l'histoire des programmes...mais est-ce un hasard Question

Et Aillagon a été prof, mais a tout oublié : en mélangeant tout, on ne comprend plus rien. Tout ça pour faire quelques entrées de plus.

L'exposition coûte environ 2,5 millions d'euros, comme les autres expositions à Versailles. Mais comme à chaque fois qu’il y a de grosses sommes d’argent en jeu, l’opacité est de règle.

Des mécènes sont chagrinés, eux qui font un travail sérieux de restauration peuvent sentir qu’on leur confisque les retombées médiatiques. Restaurer les plomberies est moins fun que la bonbonnière de Murakami…et la presse se délecte de cet état de fait, le scandale fait partie de la construction de la valeur dans l’Art Financier, habile à récupérer l’indignation et à la transformer en notoriété.

A la longue, les gens s’ aperçoivent que l’art est nu et l’argent roi . D’autant qu’une critique cultivée et dissidente de l’Art dit contemporain a vu le jour.

Mr Aillagon est un fervent supporter de l‘Art Financier


"La culture c'est le métissage, pas la ségrégation"dit Aillagon

Mais de qui se moque-t-il Question

La grosse propagande repart à fond les manettes, le métissage c'est au contraire l'éradication de tous dans le mélange brun marron. Quand les politiques prononcent le mot métissage, ils ont tout dit:!:

La culture c'est au contraire l'expression des différences. D'ailleurs, évoquer le métissage culturel en rapport avec l'exposition d'un artiste japonais c'est se foutre du monde. S'il est un pays et des artistes qui ont été les plus rétifs aux autres cultures c'est bien le Japon et les artistes Japonais. Monsieur Aillagon est un âne planqué qui bénéficie de la manne républicaine.

Murakamai joue à fond la carte du kitsch, directement inspiré par les mangas. Il est vrai que la galerie des glaces est illuminée par son oeuvre Flower Matango, qui est très gaie, c'est un véritable bouquet de bonbons de toutes les couleurs et qui ruisselle sous les lustres, et devant les glaces, cette oeuvre par ses couleurs me plaît.

Ces expo ont le mérite, même si elles ne plaisent pas, de faire du buzz et c’est bon pour le bizz. En effet, un artiste qui arrive à exposer à Versailles voit sa valeur augmenter illico sur le marché de l’art moderne. Or, Pinault, deuxième fortune de France, est collectionneur d’art moderne et a une collection importante d’oeuvres de Murakami. Pour lui, chaque fois qu’un artiste arrive à exposer dans un endroit prestigieux, c’est tout bénéfice , et il se fiche comme de sa première chemise de la dégradation du lieu dans lequel prend place l’exposition en l’ occurrence le château de Versailles.

Ainsi le patrimoine public, historique et charnel de la France est bradé pour valoriser des patrimoines privés.

Le grand ordonnateur est donc JJ. Aillagon ancien salarié du groupe Pinault-Printemps-Redoute, et donc il y a un lien entre les deux hommes. Rien n'est gratuit dans ce monde.... Alors quel est le ressort de ce Monsieur jocolor , intérêt ? copinage ? amitié virile ?

Qui sont les têtes payantes ? On trouve parmi les partenaires Télérama, Beaux-Arts magazine, France Inter...Le tout venant attendu. Mais le mécène l'est moins, puisqu'il s'agit de l'Autorité qatari des musées (Qatar Museums Authority). Les musées du Qatar sont riches en art islamique, ainsi qu'en peinture orientale. Cette autorité gère des collections pleines de beautés diverses, et il lui reste assez d'argent pour financer la corruption de notre patrimoine.

Je n'admets pas que le touriste venant à Versailles, se retrouve face à des oeuvres imposées.

Murakami, Koons, Boltanski et son tas de vieux chiffons au Grand Palais, Duchamp et son ou le Chinois Wang Du ne me séduisent pas, mais pas du tout, pas du tout du tout.

Je doute de mon esprit critique car je ne m'associe pas aux concerts de louanges de mes amis.

Est-ce grave docteur Albaroc Question



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SantoniA



Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI   Lun 27 Sep - 11:02

flower


Cher docteur, ne vous inquiétez pas, j'ai compris. Je suis rassurée sur mon état de "critique", car Messieurs d' Ormesson et Zemmour, et même Naulleau sont en complète osmose avec moi sur l'exposition à Versailles. Je ne parlerais pas de la branchioulle Schneck et encore moins de Gaillot, l' imam embusqué.


http://www.dailymotion.com/video/xevd0z_aillagon-vs-zemmour-naulleau-itw-on_news?start=1#from=embed


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAKEBAKOULO



Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 29/12/2009

MessageSujet: Re: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI   Dim 3 Oct - 4:18

.

Chers Amis
On se souvient que Carrier Roca, notre plasticien, soutenu habituellement ici par Monsieur Albaroc et Pauline Santonia avait disparu le 31 août dernier à la suite d’une « sortie de route » dans l’Aveyron et avait été retrouvé quatre jours plus tard, plus ou moins brûlé et dans un état comateux inquiétant dans la pinède où il s’était engagé vraisemblablement pour chercher du secours, en pleine nuit…
Aujourd’hui, il semble sorti d’affaire ; mais il subit une rééducation pour récupérer quelque peu la vue et surtout la mémoire.
Deux jours avant ce regrettable accident, j’avais pu le rencontrer et il s’était prêté de bonne grâce et pour la seconde fois à un jeu de « questions-vérité » …
J’attends son rétablissement complet et par suite son accord en bonne et due forme pour publier ici ses réponses.
Un détail qui me préoccupe cependant : c’est qu’il ne se souvienne même plus de l’existence de notre forum, dans lequel il avait déjà été cité, en particulier pour son exposition de Pomérols, fin juillet…

A suivre. A bientôt.


Make


afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SantoniA



Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI   Lun 4 Oct - 6:17

Idea


Merci MAKE de nous avoir mis au courant de cet accident dont a été victime Monsieur CARRIER ROCA. J'espère de tout I love you qu'il parvienne à se rétablir sans conserver de séquelles, et qu'il reprenne ses activités artistiques car l’artiste n'abdique jamais le privilège de la création.
Je souhaite beaucoup de courage à sa famille.

Je suis sûre qu'il pourrait dire comme Robert Rauschenberg(*)



- "Je ne fais ni de l’Art pour l’Art, ni de l’Art contre l’Art. Je suis pour l’Art, mais pour l’Art qui n’a rien à voir avec l’art, car l’Art a tout à voir avec la vie."







(*) Plasticien américain Robert Milton Ernest Rauschenberg, dit Robert Rauschenberg, naît à Port Arthur au Texas le 22 octobre 1925. Il décède le 12 mai 2008 à Captive Island en Floride, -A la fois peintre, graveur, photographe et chorégraphe-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Larissah



Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 18/10/2009

MessageSujet: Re: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI   Mar 5 Oct - 3:55

Shocked Shocked Shocked



Je dois vous dire que cette nouvelle de l’accident de monsieur Carrier Roca que je croise de temps en temps n’est pas une vraie nouvelle.
Comme disait « la rumeur » le mois passé : monsieur Carrier Roca serait mort dans un accident en pleine nuit dans l’Aveyron ! On ne savait pas exactement comment, quand et où puisque notre équipe de journalistes retraités de Midi Libre ne parle jamais des évènements arrivés en dehors de Frontignan (sauf pour le sport) et ne connait pas ce monsieur qui, c’est bien vrai, n’est pas d’ici.
Ce que je peux préciser, c’est que ce dernier vendredi après-midi, j’étais à causer dans l’avenue Arnaud à La PEYRADE, avec la marchande de légumes, quand nous avons aperçu monsieur Carrier Roca marchant bizarrement sur le trottoir, pour se rendre à son atelier. Il portait, d’ailleurs, de grosses lunettes noires.
Et c’est vrai qu’il avait dû être incendié car la moitié de son crâne et de sa barbe étaient pelés et avaient plus de trous que de poils en bon état. Il avançait à petits pas, avec les jambes assez écartées, surtout la gauche qui semblait plus courte que l’autre. D’ailleurs, ce qui nous a étonnées, c’est que tous les trois ou quatre pas il s’appuyait sur le mur pour éviter de tomber contre celui-ci(le mur).
Je pense que ses grosses lunettes, d’ailleurs, devaient être trop noires car, en fait, elles l’empêchaient de trouver le trou ; mais c’est une élève à lui, arrivée avant les autres qui lui a mis la clef dans la serrure de la porte en verre de l’atelier des artistes.
Ce que je veux dire, c’est que le cours de dessin a bien eu lieu ce vendredi 1er octobre à La Peyrade et que ce monsieur Roca, soi-disant mort, était tout à fait vivant, même s’il était pas en très bon état.
Pas plus tard qu’hier, une connaissance à moi, dont je ne dirai pas le nom pour éviter toute dénonciation ou ragout, car elle assiste à tous ses cours, m’a raconté qu’il avait conservé ses lunettes noires avec lesquelles il ne semblait voir pratiquement rien, pendant tout le temps du cours. D’après elle, c’était pour cacher son œil droit complètement pété et noirci ; mais elle, elle le voyait quand même sur le coté…
Quant au reste, ma connaissance me disait qu’il marchait effectivement en clodillant et en écartant au maximum ses genoux parce qu’en fait, on lui avait mis de grosses couches qui faisaient, d’ailleurs, une grosse boulle devant, et une grosse boulle derrière quand il était assis. Pour le reste, elle pense que cet accident regrettable n’a pas changé son caractère : d’après elle, il serait aussi fêlé qu’avant, si ce n’est plus, vu le choc, car il dit toujours autant d’âneries ; mais il aurait quelques crises de tristesse à peine visibles, sauf par elle qui l’aime bien quand même.
A ce sujet, il a expliqué à ma connaissance, qu’il était fatigué car il en avait mare de se rendre encore, pour le cinquième week-end consécutif, sur les lieux du drame, et surtout dans l’immense pinède, à la recherche de son testicule perdu.
Pour ma part, je trouve ça dégoutant ; et en plus ça doit lui faire mal car si
on lui a mis des couches, c’est pas pour rien.


pale pale pale pale pale pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SantoniA



Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI   Mar 5 Oct - 4:57

Basketball


Citation :
arissah Mar 5 Oct - 11:55
Shocked Shocked Shocked

Je dois vous dire que cette nouvelle de l’accident de monsieur Carrier Roca que je croise de temps en temps n’est pas une vraie nouvelle.
Comme disait « la rumeur » le mois passé


Chère Larissah,

Sachez que la rumeur est le plus vieux média du monde, c'est une vérité qui se promène comme un mensonge, de bouche à oreille, qui ne fait pas réfléchir les gens, qui passe comme un soupir au-dessus du vent.

Elle court, elle court la rumeur et elle enfle comme on le chante dans le fameux air de la calomnie du Barbier de Séville de Rossini.

Connaissez-vous l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours ? Hé bien cela se dit d'une histoire dont la source n'est pas de première main, et qui généralement n'est pas vérifiable.

Mais je dois dire que chercher un testicule dans une pinède Basketball fallait le faire Idea mais qui a bien pu inventer une histoire pareille Question Je verrais plutôt ce détail dans une histoire qui aurait sa place dans le topic "une petite" bounce

Et Monsieur Albaroc qui était étonné de votre effarouchement devant "la chose" -dans GAF AUX TURBANS- va bien rigoler de cet intermède.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Larissah



Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 18/10/2009

MessageSujet: Re: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI   Mar 5 Oct - 15:16

Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes


Merci madame Pauline pour votre gentil petit message. Vous savez que je vous aime bien aussi parce qu’en plus vous savez plein de choses que moi je ne sais pas du tout. Si le barbier que vous dites a encore sa barbe, il a plus de chance que monsieur Roca et c’est tant mieux pour lui.
Ce qui est vrai aussi c’est que monsieur Delsanto doit courir encore après ses ours, car on n’entend plus parler de lui . A moins qu’il a eu un accident aussi grave que celui de monsieur Carrier Roca…
Je sais que c’est pas très joyeux, mais vous remarquerez que je m’empêche de dire des mots cochons, au contraire d’un certain africain. Bref, vous voyez duquel je veux parler !
Ma mère m’a expliqué en début d’après midi que cette chose que vous dites, et que monsieur Carrier Roca a perdu dans la pinède, c’était comme sa tiphoïde à elle qu’elle a dans sa gorge et qui s’est très diminuée depuis Chernobill. C’est une glande, tout simplement !

Elle dit qu’elle s’en passe très bien, mais si sa glande de la siphoïde s’est rabougrie, eh bien à cause de ça ma mère a pris 60 kilos !
Mais chez les hommes, on sait bien qu’il y a deux glandes, alors, reste à savoir si monsieur Carrier Roca va pouvoir continuer à travailler avec une seule glande, et s’il va accepter de grossir de 60 kilos ? Déjà, il a du mal à marcher comme ça !…Alors, avec 60 kilos en plus, il va trainer son ventre par terre !
Ma mère me dit que s’il veut, par force, une deuxième glande, il faudra qu’il se la fasse greffer.
A ce moment là ce sera une prothèse, comme un faux sein , une fausse jambe , un faux bras ou autre chose. Elle dit qu’une prothèse de testicule c’est pas plus gros qu’un cochonnet de pétanque ou qu’un œil de truie ; sans compter la marchandise qu’il y a autour, bien sûr…
Ma connaissance, dont je vous parlais dans l’autre message, m’a raconté aussi, que certains machos, pour paraitre plus intéressants se font greffer comme prothèses des balles de golf ou des boules de billard américains, ou des boules en bronze ou en or avec une boite à musique dedans, ou encore des boules en résine transparente avec des paillettes ressemblant à de la neige qui tourbillonne. Bref, n’importe quoi ! En plus ça doit faire du bruit quand ils marchent .
En définitive, je crois que Monsieur Carrier Roca devrait s’adresser à un véritable chirurgien spécialisé dans les opérations glanduleuses comme ce Docteur Delajoix qui a remis sur pied notre Johnny national, à Argelès…Même si c’est un peu loin, il devrait tenter sa chance…
Et, tant qu’à faire, pourquoi ne pas en profiter pour se faire greffer une prothèse occuliste ; mais pas le même jour, car même les meilleurs chirurgiens de prothèses peuvent se tromper et lui coller la glande à la place de l’œil, et inversement !!! Ca s’est déjà vu , parait-il…





scratch scratch scratch scratch scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SantoniA



Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI   Mer 6 Oct - 5:11



Savez-vous ma Chère Larissah que dans votre genre, vous êtes impayable, je vous I love you mais savez-vous que Serge Voronoff - 1866/1951 chirurgien français d'origine russe qui devint célèbre pour sa technique de greffe de tissus de testicules de singes sur des testicules d'hommes- effectua avec succès des greffes de testicules de primates sur l'homme en 1920, ce qui permit plus tard d'envisager de traiter la stérilité masculine liée à l'âge.

flower À peu près à la même époque, un nouveau cocktail contenant du gin, du jus d'orange, de la grenadine et de l'absinthe fut nommé La Glande de Singe, en référence aux travaux de Voronoff menés dans les années 1920 et 1930. flower

En 1921, il tente les premières greffes de testicules de singes sur deux patients, castrés dans leur jeunesse à la suite d’une orchite tuberculeuse. Si les greffons sont rejetés assez rapidement, il observe une repousse de la barbe chez l’un de ses patients, ce qui l’encourage à poursuivre. Les résultats obtenus sur un troisième patient, un homme de 65 ans, sont cette fois riches de promesses : Voronoff constate une augmentation de la force musculaire et de la vivacité intellectuelle.

Par la suite, Serge Voronoff multiplie ses interventions et ses résultats font la une des journaux, les volontaires se pressent à sa porte et, en moins de quatre ans, il parvient à réaliser 43 greffes du singe à l’homme, dont il consigne les observations dans un ouvrage publié à la fin de l’année 1924.

Votre mère a tout à fait raison car le travail de Voronoff repose en partie sur l'idée que les testicules sont des glandes au même titre que la glande thyroïde ou la glande adrénale. Il croyait qu'un jour des scientifiques découvriraient quelle substance est sécrétée par les testicules, rendant la greffe obsolète, et finalement, on découvrit que la substance émise par les testicules est la testostérone.

Voronoff s'attendait à ce que cette découverte confirmât ses théories. La testostérone serait injectée dans des animaux qui deviendraient alors jeunes, forts et virils. On effectua des expériences qui n'eurent pas pour effets ceux décrits par Voronoff. Le docteur tomba en disgrâce.

Dans les années 1990, la mauvaise réputation de Voronoff diminua. En 1994, l'ordre médical orthodoxe fut appelé à s'excuser pour avoir décrié le travail de Voronoff. En 1998, la popularité croissante du Viagra fut l'occasion de références à Voronoff. Cependant, en 1999, certains supposèrent que le virus du SIDA découvert dans les années 1980 avait contaminé des humains par le biais des greffes de tissus de singe effectuées par Voronoff dans les années 1920.

Il ne faut presque jamais avoir raison trop tôt, même en chirurgie. Telle est la triste leçon que l'on peut tirer de la lecture du "Voronoff" de Jean Réal. L’auteur, réalisateur de documentaires et chargé par l’Union européenne de faire un point sur la recherche dans le champ des xénogreffes, ne pouvait pas ne pas croiser le Dr Serge Voronoff, cette personnalité flamboyante hors du commun comme le début du siècle dernier sut en produire dans le champ de la médecine comme dans ceux des arts, des lettres et des sciences.

L’histoire a également enregistré que le valeureux docteur ne fut pas touché du tout par la Grande Dépression des années 30, tant il avait du succès. Pensez donc, il a même dû ouvrir son propre élevage de singes recyclables. Sa passion était l’éternité de l’homme.

Voronoff ne peut être réduit à la greffe de testicules de singes sur des hommes. "La mort révolte l’homme comme la plus cruelle injustice, parce qu’il garde le souvenir intime de son immortalité, écrit Voronoff dans "Vivre, Etudes de moyens de relever l’énergie vitale et de prolonger la vie" (1920)

http://scienceblogs.com/retrospectacle/2007/06/science_vault_monkey_to_human.php






Et si nous refermions cette parenthèse et revenions au sujet inital, je voudrais bien lire ce que pensent les forumeurs des oeuvres de Murakami. J'ai emmené my baby voir l'exposition, et j'ai beaucoup apprécié ses réactions. Je vous les raconterais si Messieurs MAKEBAKOULO, Albaroc et vous-même Larissah me faites part de vos critiques.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAKEBAKOULO



Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 29/12/2009

MessageSujet: Re: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI   Mer 6 Oct - 16:39

.

Salut les donzelles!!!

Ne vous languissez plus : me voici, moi, MAKEBAKOULO, ivoirien recyclé et greffé solidaire ! Eh oui dans ma famille c’est une tradition ancestrale : tous les Make sont des greffés !!!
Moi vouloir montrer ma greffe exceptionnelle à notre jolie et gentille LARISSAH… Comme toutes les autres, elle va adorer, car moi pouvoir exhiber aujourd’hui greffe glanduleuse unique au monde et très volumineuse, en provenance d’un chameau albinos yatahongo, très, très, très gros et très, très, très fort.

Pour répondre à madame Pauline au sujet du Makakami, je n’ai pas vu son expo ; mais ce qui est montré sur des photos et des vidéos me semble de la famille des mangas japonais qui s’adressent aux plus jeunes. En fait ce qui surprend (mais n’intéresse pas forcément) c’est la présence de ces œuvres dans un lieu ou leur intégration est inconcevable, esthétiquement parlant…

Make




afro afro afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SantoniA



Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI   Jeu 7 Oct - 15:47

cheers


Citation :
MAKEBAKOULO : L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI Hier à 23:39

Salut les donzelles!!! J'eus préféré pimprenelles Wink

Ne vous languissez plus : me voici, moi, MAKEBAKOULO, ivoirien recyclé et greffé solidaire ! Eh oui dans ma famille c’est une tradition ancestrale : tous les Make sont des greffés !!!

Moi vouloir montrer ma greffe exceptionnelle à notre jolie et gentille LARISSAH… et moi, alors Exclamation j'y ai pas droit Question
Comme toutes les autres, elle va adorer, car moi pouvoir exhiber aujourd’hui greffe glanduleuse unique au monde et très volumineuse, en provenance d’un chameau albinos yatahongo, très, très, très gros et très, très, très fort.

Sont-y pas mignons ces makaques Question




Donzelle, vous avez dit donzelle Exclamation quelle donzelle Exclamation

Je ne vous ferais pas l'injure de penser que vous l'avez dit péjorativement, monsieur le prince sans rire.

Serais-je pour vous une précieuse ridicule, et vous seriez-vous un descendant de Molière Question

"Quelle donzelle ! L'air précieux n'a pas seulement infecté Paris ; il s'est aussi répandu dans les provinces ; et nos donzelles en ont humé leur bonne part".
(Les précieuses ridicules)



Avez-vous lu "La donzelle" de Daniel Picouly ?
Daniel Picouly a voulu faire un San Antonio au féminin, une San Antoniette, elle est un mélange de Barbarella et de James Bond pour le physique et l'action, et pour le reste elle a le côté franchouille et rabelaisien. Bref c'est une bombe.
Celle qu'on hèle, c'est elle : la Donzelle pimprenelle.
Wink





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Larissah



Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 18/10/2009

MessageSujet: Re: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI   Ven 8 Oct - 5:56

What a Face What a Face What a Face What a Face What a Face What a Face

Madame Pauline
Je vous l'ai déjà dis : CA SERT A RIEN DE PARLER AVEC DES SAUVAGES !!!Faut dire à Besson qu'il les renvoie tous dans leurs brousses!!!



Larissah




affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SantoniA



Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI   Lun 11 Oct - 1:18

flower

Ma chère Larissah, ne savez-vous que je suis une coquine qui se prénomme Pauline, et même une pimprenelle rebelle que l'on hèle "donzelle !"

Et comme le dit encore Jean-Baptiste Poquelin : "c'est un ambigu de précieuse et de coquette que sa personne".


Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SantoniA



Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI   Mar 12 Oct - 16:17

sunny


Citation :
MAKEBAKOULO L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI Mer 6 Oct - 23:39

Pour répondre à madame Pauline au sujet du Makakami, je n’ai pas vu son expo ; mais ce qui est montré sur des photos et des vidéos me semble de la famille des mangas japonais qui s’adressent aux plus jeunes. En fait ce qui surprend (mais n’intéresse pas forcément) c’est la présence de ces œuvres dans un lieu ou leur intégration est inconcevable, esthétiquement parlant…

Make


Merci de votre réponse, savez-vous que des Japonais ont présenté leurs excuses à l’ambassade de France au Japon le 27 septembre 2010.

Le standard de l’ambassade de France à Tokyo a reçu beaucoup d'appels téléphoniques de Japonais pour dire qu'ils étaient désolés de nous avoir causé tant d’ennuis. Ces excuses spontanées présentées à la France font suite au bruit suscité par l’expo Murakami à Versailles.

"L’exposition Murakami à Versailles déclenche un scandale" titrait ainsi une récente dépêche de l’agence Kyodo… Il est vrai que les médias étrangers, allemands et japonais notamment, mais aussi danois ou sud-américains se sont davantage intéressés à l' action des amis de Versailles que les médias nationaux.

Le collectif "Sauvegarde du Château de Versailles" qui a lancé le site "Versailles mon amour" a recueilli plus de 12 000 signatures contre la présence des réalisations de Murakami au Château.

http://www.wideo.fr/video/iLyROoaftZM-.html




Wink


Finalement je l'aime bien Takashi mais au Parc EuroDisney.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SantoniA



Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI   Mar 16 Nov - 6:03

flower I love you flower I love you flower



Lucas Müller dit Lucas Cranach l’Ancien, né le 4 octobre 1472 à KRONACH Allemagne et décédé le 16 octobre 1553 à Weimar, est un peintre et graveur de la Renaissance allemande. Son patronyme dérive de sa ville natale, Kronach en Franconie - il a été un des plus importants peintres de la Renaissance allemande.

Il passa une bonne partie de sa vie à Wittenberg, la ville de Luther où il possédait, avec une pharmacie et un négoce de vin, un important atelier et fut même maire. Il contribua à la propagation des idées de la Réforme. Il peignit plusieurs fois Luther dont il fut le témoin à son mariage et dont il fit imprimer la traduction du Nouveau Testament par sa maison d'édition. En même temps, Cranach était au service du prince-électeur Frédéric III qui l'anoblit et lui accorda le blason du serpent ailé avec lequel Cranach signa par la suite ses œuvres

Actuellement le Louvre cherche à acquérir une des oeuvres, peinte par Cranach qui est l'artiste européen le plus important de la Renaissance.

Les Trois Grâces sont un sujet célèbre de l'Antiquité. Donnant lieu à de nombreuses variations mythologiques, elles personnifient pour certains l'allégresse, l'abondance et la splendeur, pour d'autres, représentation allégorique de la Charité, de l' Amitié et de la Fidélité. Lucas Cranach, au carrefour du réalisme des peintres du nord et de l'imaginaire plus velouté de la peinture italienne, propose une version étrange et ironique.

Les Trois Grâces, tableau demeuré au sein de collections privées depuis sa création en 1531, est mis en vente par son propriétaire actuel, 4,40 M€ manque 1M€. Ce petit tableau 24 cm par 37 cm,du peintre allemand montre trois jeunes femmes nues sur un fond sombre.





L'étonnante perfection de l'oeuvre, sa très grande rareté et son remarquable état de conservation ont permis de la décréter "trésor national", explique Le Louvre.

Cranach donne une certaine fluidité à ses personnages. Dans la plupart des cas, ses représentations conservent une valeur morale. Dotées de chapeaux et de bijoux, les beautés de Cranach apparaissent comme une mise en garde contre les attraits des femmes.


Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven


Les responsables du Louvre ne voudraient pas que cette oeuvre leur passe sous le nez, car les Américains et surtout les Chinois semblent fortement intéressés.


Bientôt au musée du Luxembourg - Lucas Cranach et son temps - exposition à partir du mercredi 9 février 2011.
Ce sera une rétrospective pour cet artiste majeur de la Renaissance germanique. Le musée du Luxembourg de Paris lève le voile sur ses œuvres d'une élégance raffinée, ses nombreux portraits et ses figures féminines d'une grande sensualité.

Cette exposition permettra de comprendre la place de Lucas Cranach dans l'histoire de l'art et son implication dans la société de son temps, touchée alors par de profonds bouleversements politiques et religieux.




J'ai eu l'occasion d'aller à Kronach. C' est une ville historique, au centre d'une région touristique très agréable, située en Franconie, non loin de Bayreuth. La ville possède un centre ancien, à l'architecture médiévale bien conservée et une forteresse qui domine la région. J'y ai découvert la liqueur de Kronach, un vrai délice au goût d'orange amère, j'apprécie une fois par an de boire une petite cuillerée dans mon café noir après un repas gourmand. Une folie Exclamation



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SantoniA



Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI   Ven 21 Sep - 5:12

2 sunny 12


Cécilia Giménez, restauratrice amateur, âgée de 81 ans, a défiguré une peinture du XIXe siècle conservée dans l'église de Borja, une petite ville du nord-est de l'Espagne.



http://www.reponseatout.com/system/application/views/images/visuels/article/1345563468-581914-1345563852-noticia-normal-91953_371x268.jpg

Elle réclame le paiement pour sa restauration complètement ratée, car cette barbouilleuse a des neurones, elle veut profiter de la résonance mondiale autour de ce fait pour en tirer profit.


Cette dame vient de réaliser sans le vouloir un chef d'oeuvre d'art contemporain.

Car les connaisseurs vous diront qu'elle a réalisé un chef d'oeuvre qui peut s'apparenter à la peinture informelle, et fait passer pour une vulgaire croûte le tableau Ecce Homo peint par un artiste local.


Il suffit de consulter la Gazette Drouot pour constater qu'une toile de Soulages -où les reflets de la couleur noir, qu'il appelle outre-noir, dominent- est vendue beaucoup plus cher qu'un dessin de Fragonard.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SantoniA



Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI   Jeu 27 Sep - 2:34

2 Suspect 12



Le Qatar a mis en marche une "phénoménale machine de guerre" pour devenir "l'un des nouveaux market makers" (faiseurs de marché), considère M. Ehrmann, qui confie avoir lui-même été surpris par la rapidité et l'ampleur de cet engouement.

"Le Qatar ne prend pas de risque, sélectionne le meilleur et met le prix pour avoir le top", dit-il. "Il entend faire de Doha une capitale mondiale de l'art", ajoute M. Ehrmann.



http://www.lepoint.fr/culture/offensive-du-qatar-sur-le-marche-de-l-art-26-09-2012-1510354_3.php




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SantoniA



Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI   Ven 5 Oct - 3:01

Basketball



Une Statue de 5 mètre de haut, en bronze, représentant Zidane donnant son "fumeux" coup de boule à un joueur de l’équipe adverse lors du mondial de 2006 vient d’être inaugurée devant le musée Georges Pompidou. -Statue créée par un artiste algérien.-

Cette statue est une légitimation et un hymne à la violence gratuite et débile.

Dans notre société où l’anarchie devient le maître de cérémonie,il est affligeant qu’une telle "oeuvre" fasse l’apologie de la médiocrité humaine et soit, de plus, payée par le contribuable français.
Ce contre exemple qui va à l’encontre de nos valeurs morales est un signal fort envoyé aux CPF et on peut imaginer que la décision de créer cette statue n’est pas anodine mais va bien dans le sens de notre histoire qui est au final le remplacement de notre civilisation par celle issue de la diversité.

Encore une date fatidique à graver dans le marbre de notre pierre tombale !!!



http://www.popnsport.com/wp-content/uploads/2012/09/zidane-coup-tete.jpg



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAKEBAKOULO



Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 29/12/2009

MessageSujet: Re: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI   Ven 5 Oct - 16:35

rendeer rendeer rendeer

Interpellé au sujet de cette sculpture lors de son animation de ce vendredi après-midi, voici la réponse (enregistrée) du plasticien-sculpteur CARRIER ROCA :

"Cette oeuvre de facture académique est un plagia d'instantanés photographiques valorisant un incident plutôt deshonnorant pour le sport en général et le football en particulier.
L'installation de ce bronze en ce lieu du Paris "artistique" exprime la volonté d'imposer, sous couvert de culture, un concept politicien en lieu et place d'un encouragement à la véritable création artistique contemporaine.
Lamentable, effectivement..."



Make



afro afro afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Larissah



Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 18/10/2009

MessageSujet: Re: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI   Sam 6 Oct - 9:52

elephant Like a Star @ heaven

C'est vrai que c'est complètement NUL de faire une statue pour ce sujet qui n'est même pas du foot.
De toute façon les parisiens font de l'art avec n'importe quoi et comme c'est eux qui décide de tout ils se croient le centre de la terre.
OUI, c'est très lamentable pour ça et plein de choses d'autre. Je vous signale qu'à Montpellier on fait aussi des statues pour n'importe qui, c'est à dire qu'on veut faire comme les parisiens.

Larissah flower

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albaroc



Nombre de messages : 339
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI   Lun 8 Oct - 15:37

study study study

Voici une critique qui sait regarder l'art "dominant" d'aujourd'hui avec un œil ...critique...très apprécié par notre maitre local...

"L’art contemporain, c’est bon pour le moral."

D'après La chronique n° 34 de Nicole Esterolle...







Lorsque les ouvriers des aciéries de Florange ont appris que leur patron, Monsieur Mital, qui, d’un côté les licenciait pour faire des économies, avait par ailleurs dépensé 24 millions d’euros pour la tour des jeux Olympiques de Londres (photo jointe ) conçue par le Financial contemporary artist Anish Kapoor, cela leur a, paraît-il, grandement remonté le moral.

Quand ensuite, on leur a annoncé que leur haut - fourneau désaffecté serait bientôt « mis en lumière » pour un millions d’euros par l’ambianceur Claude Lévêque, autre Financial contemporary artist de la Galerie Yvon Lambert, comme il avait été précédemment procédé pour le haut-fourneau U4 d’Uckange, alors, ils se mirent à danser de joie autour de leur représentant syndical.

L’art contemporain semble donc de plus en plus indispensable, en ces temps de récession économique et de baisse du moral des ménages, pour remettre un peu de gaité au cœur à tous ceux qui souffrent de la dureté du temps.

Egayant en effet d’apprendre qu’il existe depuis peu des tasses à café signées Daniel Buren : http://www.artaban.com/categories/petit-prix-art-design/coffret-tasses-daniel-buren


Rigolo de découvrir la ligne de bottes en caoutchouc décorées d’haricots multicolores signés Claude Viallat (La galerie Bernard Ceysson et Sergio Rossi sont heureux de vous inviter à l’exposition de 18 bottes peintes par Claude Viallat. Le vendredi 22 octobre de 18h à 22h en présence de l’artiste)


Réconfortant de savoir que Rüdiger Weng, de la galerie chinoise Weng Fine Art, l’un des marchands d’art les plus influents du monde, vient d’annoncer un chiffre d’affaire en hausse sur les six derniers mois, de près de cinq millions d’euros et un résultat net après impôt de 1,3 millions d’euros ; et cela pour moins de dix salariés payés au SMIC.



Hilarante cette performance de l’artiste plasticien Abraham Poincheval, qui s’est fait emmuré dans les fondations de la galerie Histoire d’un jour à Marseille, pour y passer « 604.800 secondes », titre de la performance, enfermé dans un trou de 62 cm de diamètre et 1,70 m de profondeur recouvert d’une énorme pierre, privé de lumière et dans l’impossibilité de s’asseoir ou se coucher.



Cocasse cette exposition à la la galerie Metro Pictures, dè New York, de l’artiste Andreas

Slominski intitulée : « Sperm », qui, comme son nom l’indique, présente au public de la semence humaine et animale dispersée dans la galerie sur les murs ou au sol. Avec notamment l’œuvre Sperm of a Black Panther (2012) constituée du sperme de l’animal sur une paire de sandales, mais aussi de Sperm of Two Pilots ou du sperme humain exposé au mur au dessus de bottes de foin ( L’artiste nous dit-on sans rire, porte beaucoup d’importance au principe de fertilisation qu’il considère, à juste titre, comme étant la clé de l’existence )

Enthousiasmante pour nos valeureuses Gueules noires cette exposition en pays minier, intitulée Age of Coal , « qui se penche sur la manière dont le charbon a influencé et défini la production artistique », et où ils pourront voir le fameux sac de charbon suspendu au plafond de l’expo surréaliste de Paris par Marcel Duchamp en 1938, et le non moins historique tas de charbon de Vernar Benet en 1965 à New York.

Tonifiante pour la santé du marché que cette vente chez Sothebies d’un sac de 150 kilos de graine de tournesols en porcelaine du célèbre dissident chinois Ai Wei Wei, au prix de 140 000 euros (voir ma précédente chronique). Bidonnant de savoir que les 1600 ouvriers qui ont réalisé ces 10 Millions de graines en porcelaine peinte- Ce qui permet d’estimer la valeur totale des graines d’ un poids de 150 tonnes, à la valeur totale 210 millions d’euros - n’ont pas touché un centime sur la plus-value)

Poilant d’apprendre que c’est ce même artiste dissident chinois qui va représenter l’Allemagne à la prochaine Biennale de Venise (et qu’un dissident allemand va y représenter la Chine et que l’éternel dissident Buren va y représenter le Balouchistan)

On pourrait, au-delà de ces quelques exemples pris au hasard, citer des centaines, voire des milliers, d’opérations art contemporain toutes plus roboratives et stimulantes les unes que les autres pour le moral du citoyen que l’inepte fait rigoler, … Mais il y en a une qui semble vouloir les couronner toutes, c’est celle de Bertrand Lavier que l’on peut voir actuellement au Centre Pompidou.

Une exposition rétrospective qui semble vouloir célébrer le nanart contemporain comme colossale poilade, et pour les vertus neurothérapeuthiques de celle-ci en termes de stimulation des glandes productrices d’endomorphines, de dopamine et autres hormones du bon moral, de la culture ludique et de la joie populaire.

Avec la « subtilité d’esprit » de Bertrand Lavier en effet, nous dit Philippe Dagen, le critique d’art le plus marrant de la place de Paris « On ne compte plus les musées, biennales, expositions personnelles et collectives où ses objets et installations ont fait entendre son rire - celui du pastiche, du sacrilège, de la parodie et de l'absurde ».

D’une désopilante subtilité en effet ce Bertrand Lavier, quand il réaffirme comme l’un de ses maîtres Franck Stella, que la peinture sur la toile doit être aussi belle que la peinture dans le pot ou dans le tube, et que c’est la raison pour laquelle prend parfois le parti de ne pas même la sortir du tube et de peindre le tube d’une autre couleur que celle qu’il y a dedans. (Kolossale finesse à la Francis Blanche ou Pierre Dac, qui, me dit-on, avaient fait quelque chose dans ce genre il y a cinquante ans)

Distrayant, quand il repeint en blanc un réfrigérateur déjà blanc et qu’il installe un gros caillou dessus, on ne sait trop pourquoi, sinon pour que la pièce ainsi formée soit évaluée à 900 mille euros dans la Collection qu’Yvon Lambert donnée à la France

Comique, et récréatif pour collectionneurs d’art africain, quand il coule en bronze ou en métal chromé des statuettes Dogon

Divertissante, sa façon de « bouleverser les codes de la peinture et de la représentation » , quand il monte sur socle une tronçonneuse électrique achetée 125 euros chez Castorama et que cette petite facétie à trois balles est estimée aujourd’hui à 90 000 euros dans la prestigieuse collection avignonnaise de Lambert.


Burlesque en diable quand il précise que « Teddy, l'ours en peluche (100 000 dollars), ne doit rien au hasard, qu’il ne l'a pas trouvé abandonné dans la rue, mais acheté aux puces et choisi pour son air vicieux ».

Réjouissant de l’entendre dire : « "Oui, je ne mesurais pas à quel point mes pièces ont un côté narratif.", avec l’ éternel sourire jaunâtre de son nounours vicieux et son allure sournoisement modeste de vieux dandy farceur post duchampien de sous-préfecture, toujours prêt à dégainer une formule sibylline, façon plaisanterie éculée ou perfidie bien faisandée au sujet de l’art, des artistes et de la société de communication.

Esclafatoire de l’entendre dire qu’il a fait des études d’horticulture et que c’est lorsqu’il a compris que l’art contemporain n’était pas de l’art, qu’il est devenu artiste contemporain. (Il affirme cependant dans un entretien récent qu’il n’est pas artiste contemporain mais artiste d’avant-garde…) Enfin, qu’importe !

Très drôle de savoir qu’il a commencé sa carrière en peignant en blanc les feuilles d’ampélopsis (vigne vierge) de sa maison, que cela a plu énormément à l’énorme critique d’art Pierre Restany, qui l’a présenté à l’exquise Catherine M. , etc.

Réconfortant quant il précise : « ... On parle toujours, à mon propos, de ready-mades. Mais ce n'en sont pas. Je crois avoir échappé à Duchamp, être au-delà."… Car voici un artiste qui dépasse de loin Marcel Duchamp et Daniel Buren réunis, en matière de drôlerie, bien plus marrant en effet, plus poilant, plus enjoué, plus primesautier, que sais-je ?…plus performatif dans la sollicitation des muscles zigomatiques et des glandes à hormones de la joie.

Tordante cette info d’un de mes lecteurs m’apprenant que l'éminent Pierre Sterck qui officie à Beaux-Arts Magazine, a écrit dans ce livre répugnant prénommé les 50 géants de l'art américain que Bertrand Lavier était le seul artiste d'importance apparu en France dans la 2ème moitié du 20ème siècle !! Très drôle la parution de ce bouquin au moment même où était mis en lumière le rôle étrange de la CIA dans la promotion de l'art américain dans les années 60.



No No No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SantoniA



Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI   Mar 9 Oct - 1:27

2 cheers 12



.....
Sublime comme l'urinoir de Marcel Duchamp
Rougeoyant comme le crabe de Jeff Koons
Lumineux comme le lustre à pampilles en tampax de Joana Vasconcelos.....


La FIAC -Foire Internationale d'Art Contemporain- organise en collaboration avec le Muséum national d’Histoire naturelle, un cycle de trois tables rondes autour du thème :
«Art et écologie : une question de goût ou de science ?»
qui a lieu du 18 au 21 octobre 2012 à l’Auditorium de la Grande Galerie de l’Evolution au Muséum national d’Histoire naturelle en collaboration avec COAL (Coalition pour l’Art et le Développement Durable).



Le Louvre en partie occupé,
Grand palais réquisitionné,
Versailles presque concerné,
La Fiac signale à qui l'ignore,
Que l'art qu'on, dit content pour rien,
Est digne des siècles anciens
Non des gens de peu, gens sans bien.

Que du Vrai du Beau et du Bien,
Du trop bon pour les Béotiens.

Un grand trader new-yorkais
Ayant, par ses activités
Nombre de milliards engrangés
A la foire d'Art contemporain
Vint pour épater ses voisins
Montrer qu'il savait dé-penser
Aussi bien qu'il savait gagner.

Que du Vrai du Beau et du Bien
Du trop bon pour les Béotiens.

Qu'avez-vous de super sexy ?
S 'enquit-il à la galerie
Du nom de « Sussex Bilbao »
Thuriféraire de l'art nouveau.
Et le galeriste bien né
Propose au trader enchanté,
Ravi d'être con-sidéré.

Que du Vrai du Beau et du Bien
Du trop bon pour les Béotiens.

Une Merde bien emballée,
Des briques sur des tiges empalées,
Chariots dans un mur encastrés.
Des boites de « soupe » frelatées
Par Pontus Hulten certifiées.
Kippa, qui pour la frontière,
T'aura vite mis en bière.

Que du Vrai, du Beau et du Bien
Du trop bon pour les béotiens.

Toi le nigaud, toi le gogo
Dois savoir que le génie vogue
Quand feuilleter des catalogues
Fait d'un black le nouveau Van Gogh
Voyons, le nouveau Picasso !
N'ayons surtout pas peur des sots
Avec d'Agen, faisons le saut.

Que du Vrai du Beau et du Bien
Du trop bon pour les Béotiens.

Pour ce journaliste parisien,
donneur de gages et grand mondain,
L'Art est-il un luxe mensonger ?
Merci Camus de nous aider
A découvrir le grand secret
L'alliance du luxe et du banquier,
Unis pour détruire la Beauté.

Que du Vrai du Beau et du Bien
Du trop bon pour les Béotiens.

Gogosian était bien présent
Arborant,vraiment fièrement,
La rouge décoration d'antan
La très grande Légion d'Honneur
Pour un vendeur d'art sans valeur
Nul, artistiquement parlant
Mais financièrement pesant.

Que du Vrai du Beau et du Bien,
Du trop bon pour les Béotiens.

Il ne te reste quidam moyen,
Qu'à abandonner ton blanc-seing
Vingt -huit euros avec entrain,
A consentir à dire Amen
A cet art si mystérieux ,
Si futile et si pompeux,
Qu'il en troue la voûte des cieux.

Que du Vrai du Beau et du Bien?
L'Occident ne sait plus très bien.


Pendant la Fiac, l'Art continue...
Dantzen





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Larissah



Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 18/10/2009

MessageSujet: Re: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI   Sam 20 Oct - 11:50

sunny


Bonjour à tous,
C'est vrai que cette vieille amateur espagnole signalée en septembre par madame Santonia c'est une catastrophe. Je crois que même si j'y connai pas grand chose je ferai mieux !
Je rappelle aussi que dans notre forum on demande de parler des artistes d'ici car il parait qu'il y en a plein.
Sur le forum Frontignan-ville ARTISTES, c'est écrit : Nous avons la chance d'avoir une ville riche en artistes et créateurs. Faites les connaitre à tous.
Je signale que monsieur Soulage n'est pas de Frontignan mais de Sète et que tous les gens que je connaisse disent qu'il est encore plus nul que Picasso et qu'il sait faire qu'une chose : tout peindre en noir et qu'il se sert de truelles pour ça, même pas de pinceaux...
C'est pour ça qu'on se demande si c'est vraiment un artiste, c'est à dire un vrai peintre ???

Et les autres qui sont montré par monsieur Rening, même si ils sont mieux, j'ai le regret de dire qu'ils sont tous canadiens sauf monsieur Carrier Roca qu'on voit jamais ici.

Alors où sont tous ces artistes de Frontignan dans tout ça ????? En dehors de Soulage...qui n'est pas d'ici ...et peindre tout en noir, je pourrai le faire aussi mais personne n'en veut dans son salon, pas plus que les horreur de la vieille espagnole que nous a montré madame Santonia

Larissah



flower flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAKEBAKOULO



Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 29/12/2009

MessageSujet: Re: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI   Dim 21 Oct - 17:45

Laughing Laughing Rolling Eyes Laughing Laughing

Je découvre un peu tard le message très pertinent de notre amie Larissah; mais je ne me sens pas très à l'aise et assez compétent pour répondre à ses interrogations. J'espère que notre artiste et professeur d'Art de l'Atelier de l'Art Sup de La Peyrade trouvera un instant pour éclairer notre lanterne...

Make



Rolling Eyes afro Rolling Eyes afro Rolling Eyes afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SantoniA



Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI   Lun 22 Oct - 3:18

2 sunny 12




Je ne crois pas avoir parlé de ce que vous dites, chère Larissah, mais j'ai parlé de Joana Vasconcelos, jeune Portugaise née en France. Lorsqu'elle a fait son expo à Versailles, elle faisait suite entre autre à Jeff Koons en 2008 et Takashi Murakami en 2010....

Certains ont dit, que cette exposition se tenait sous l'oeil amusé de Marie-Antoinette. Pauvre Reine qui a été guillotinée par les barbares révolutionnaires.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAKEBAKOULO



Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 29/12/2009

MessageSujet: Re: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI   Lun 22 Oct - 15:17

clown clown Rolling Eyes clown clown


Bonsoir Madame Santonia,

Il semblerait que notre amie Larissah faisait référence à l'un de vos anciens messages en date du 21 sept. (copie ci-après) dans lequel il est question de l'espagnole "Cécilia Giménez" et non pas de la Portugaise "Joana Vasconcelos"
Dans ce même message vous nous parliez également de l'étonnant Soulages plus fort que Fragonard.


Sujet: Re: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI Ven 21 Sep - 11:12
2 sunny 12



Cécilia Giménez, restauratrice amateur, âgée de 81 ans, a défiguré une peinture du XIXe siècle conservée dans l'église de Borja, une petite ville du nord-est de l'Espagne.


http://www.reponseatout.com/system/application/views/images/visuels/article/1345563468-581914-1345563852-noticia-normal-91953_371x268.jpg

Elle réclame le paiement pour sa restauration complètement ratée, car cette barbouilleuse a des neurones, elle veut profiter de la résonance mondiale autour de ce fait pour en tirer profit.


Cette dame vient de réaliser sans le vouloir un chef d'oeuvre d'art contemporain.

Car les connaisseurs vous diront qu'elle a réalisé un chef d'oeuvre qui peut s'apparenter à la peinture informelle, et fait passer pour une vulgaire croûte le tableau Ecce Homo peint par un artiste local.


Il suffit de consulter la Gazette Drouot pour constater qu'une toile de Soulages -où les reflets de la couleur noir, qu'il appelle outre-noir, dominent- est vendue beaucoup plus cher qu'un dessin de Fragonard.




Amicalement

Make

afro afro afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI   Aujourd'hui à 3:05

Revenir en haut Aller en bas
 
L' ART EST NU ET L' ARGENT EST ROI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Blog de Marc Bazin: Combien d'argent pour «sauver» Haïti ?
» Dossier Corruption 2:L'ONU et l'argent vole par JC Duvalier
» Haiti en Marche: L'argent de la drogue et les élections!
» La salle de l'argent
» L'argent du Pouvoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum sur Frontignan et ses environs :: Frontignan, la ville :: Notre ville :: Artistes-
Sauter vers: