forum sur Frontignan et ses environs

forum de discussion
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LA JUDICIARISATION DES OPINIONS MENACE-T-ELLE LA DEMOCRATIE?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SantoniA

avatar

Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: LA JUDICIARISATION DES OPINIONS MENACE-T-ELLE LA DEMOCRATIE?   Ven 4 Mar - 5:12


Basketball


Un nouvel ordre moral s'installe en France.

Le 18 février 2011, Éric Zemmour est condamné par la 17è chambre du tribunal correctionnel de Paris pour "provocation à la discrimination envers un groupe de personnes à raison de leur origine" pour avoir répondu "mais ils ont le droit", à une question, concernant le fait que certains employeurs demandaient aux agences d'intérim "s'il vous plaît, je ne veux pas d'arabes et de noirs".

Le 8 octobre 2010, Anne Lauvergeon "patronne" d'Areva est blanchie par … la 17è chambre du tribunal correctionnel de Paris d'une plainte pour "provocation à la discrimination envers un groupe de personnes à raison de leur origine". Elle avait déclaré lors du journal télévisé de France 2 le 16 octobre 2009 :

"A compétences égales, eh bien désolée, on choisira la femme, ou on choisira autre chose que le mâle blanc pour être clair".

Le tribunal estime que "si de telles prises de position, aussi brutalement exprimées, peuvent susciter la controverse, elles relèvent cependant incontestablement d’un débat public d’intérêt général largement entretenu depuis plusieurs années dans les secteurs d’opinion les plus divers."

Déclarer que l'on va discriminer des hommes face à des femmes ou des blancs face à des noirs ne relève que du "débat public d'intérêt général" mais en aucun cas de "discrimination envers un groupe de personnes à raison de leur origine", par contre, constater qu'il peut être demandé à une agence d'intérim "je ne veux pas d'arabes et de noirs" relève de la provocation.

Il est remarquable que la même chambre du même tribunal puisse rendre des jugements aussi contradictoires à 4 mois d'intervalle.

Peut-on encore croire à "l'équilibre" de notre justice Question

Éric Zemmour est condamné, mais ces groupes de rap crachant sur les blancs, les Français, nos ancêtres, notre drapeau, notre hymne national et la France ne sont même pas poursuivis alors que cela devrait être un devoir pour le ministère public.

Nous sommes bien obligés de constater qu'une très grande majorité d'hommes politique, de médias, soutenus par une justice gauchisante imposent irrémédiablement un nouvel ordre moral en France où il est maintenant de bon ton d'être raciste......... mais........ anti-Français.

Le verdict aurait dû être simple : ces propos vous dérangent, mais ils sont conformes aux faits, donc il est impensable de les interdire.

Nier les faits qui dérangent, et interdire de les mentionner, n’est-ce pas ce qu’on appelle obscurantisme Question

Le procès de Zemmour, comme l’a justement signalé Chevènement, aurait dû se résumer à vérifier que ce qu’il dit est vrai. Notre pays est en train de sombrer dans l’obscurantisme, une décadence que je n’aurais pas crue possible.
Zemmour est condamné, et cette sanction n’aboutit qu’à un double résultat catastrophique :
- on aura érigé l’hypocrisie en vertu "républicaine" et
- on aura encore alourdie la chape de plomb qui pèse sur les débats politiques en France.

C'est grave, parce que Zemmour est l'homme à abattre. Comme il est écrit dans une belle chanson :"Il a dit la vérité, il doit être exécuté". Les chiens sont lâchés.

Et c'est tellement grave, qu'un bobo du cinéma se donne l'autorisation d'insulter Zemmour dans son discours de remerciements pour son film "Des hommes et des Dieux". Il ose le traiter de quelqu’un “d’immonde et sournois”. "Immonde et sournois" est-ce un langage d’amour, de paix et de fraternitéQuestion

Comme tous les ans, les bobos gauchos du soit disant cinéma se sont auto-congratulés, c’est pathétique.

Mais quand ces bobos s’érigent en hérauts de la police de la pensée, cela me donne la nausée. Le summum ayant été atteint par ce Beauvois, acteur, réalisateur et scénariste français. Le milieu du cinéma est une mafia très étanche où le piston est roi et le talent absent, il serait en faillite totale si le ministère de la culture n’était pas là pour distribuer avec largesse des subventions prises dans la poche des con-tribuables.

Alors le césar du meilleur dhimmi est attribué à ……
le césar du meilleur collabo à….
le césar du catho-fourbe à …...................................XAVIER BEAUVOIS


Quand on pense que la seule leçon qu’il retient du massacre de moines chrétiens en terres musulmanes c’est qu’il faut accepter sans broncher l’islamisation de la France, ça fait réfléchir Exclamation Il appelle "ouverture" ce qui est en réalité sa lâcheté, sa volonté de ne pas combattre. J'ai bien aimé le "faut pas avoir peur des autres" "faut se parler", mais que faisaient les moines sinon que non seulement ils parlaient mais aussi ils soignaient, même devant l’évidence la plus cruelle (7 moines sauvagement assassinés puis égorgés pour d'obscures raisons) le bobo continue à bêler son vivre ensemble.

Et pour Beauvois c'est Zemmour qui est immonde et sournois Question Moi qui croyais innocemment que c’étaient les barbares qui avaient décapités ces moines qui l’étaient...... et dire que ces gens-là se sont fait du fric sur la mort de ces hommes.

Nous n’avons pas la même échelle de l’immonde à ce que je vois Exclamation
Mais quelle tronche de quenelle, ce bobovoix Exclamation





Pour vous éclairer sur ce film, et ouvrir les yeux des millions de cathos qui se sont extasiés sur ce même film, et vous montrer la perversité du catholique qui l'a produit, je vais laisser la parole à Qahir Ezzalam.

"Je suis en mesure de dire maintenant, sans craindre que l’on me contredise, que le titre est abusif. Il n’y a pas d’hommes dans le film, comme il n’y a qu’un seul Allah, et pas deux. On voit des femmes, voilées heureusement, sinon ce ne serait pas des femmes, et des moines, vous savez, ce sont ces sous-hommes ou ces ersatz d’hommes qui vivent entre eux, sont habillés comme des femmes et passent leur temps à chanter; ils ne font pas d’enfants, ils ne copulent pas, ils n’ont pas signé de contrat avec des pères de famille qui leur auraient cédé des ventres à faire du musulman. Les seuls hommes du film sont l’imam, que l’on ne voit pas assez souvent; les paysans du village qui sont assez madrés pour se faire soigner gratis, consultations et médicaments, par des infidèles, l’argent ainsi économisé pouvant être investi dans les œuvres pies de l’islam ; les musulmans de la montagne ou du maquis, les bons, les vrais, ceux qui portent barbe et qamis, récitent le Qoran et sont armés pour la plus grande gloire de l’islam.

En dépit de cela, une bonne partie du film est une suite de purs blasphèmes. Par exemple, l’Algérie étant terre d’islam depuis quatorze siècles, les infidèles, surtout s’ils sont moines, ne devraient pas être autorisés à s’établir sur son territoire, comme il ne leur est pas permis d’entrer dans une mosquée. Pis, ces moines sont autorisés à cultiver la terre d’islam, et, hachouma, sans payer de redevance supplémentaire. Pourtant, la règle est connue : c’est la conversion ou la mort. D’ailleurs, c’est ce qui a fini par arriver à ces moines qui ont subi le sort des moutons d’abattoir.

D’autres blasphèmes ? Il y en a dans chaque séquence : le vieux moine tout décati qui parle d’amour avec une jeune musulmane, non voilée, ce qui est contraire aux lois qu’Allah a données aux hommes, aux vrais de vrais ; des moines, associateurs et infidèles, qui, invités à une fête communautaire, en ressortent vivants, en dépit de l’objurgation de l’imam qui récite en public cette grande prière islamique: "donne-nous la victoire sur les peuples infidèles", des femmes malades qui acceptent de se faire soigner par un moine, ce qui viole la charia ; le wali qui rend responsable la colonisation de tout ce qui arrive de mal à l’Algérie, mais qui ne chasse pas de son pays les infidèles qui y vivent et accepte même de leur adresser la parole ; le chef du village qui accuse sans preuve les égorgeurs de filles non voilées et d’infidèles de Croatie de ne pas avoir lu le Qoran, alors qu’ils le connaissent par cœur et le suivent à la lettre ; le prieur des moines qui souille le Coran rien qu’en le touchant de ses doigts infidèles ; etc. etc. etc.

Heureusement, la loi d’Allah finit par être appliquée. Certes, elle n’a pas été appliquée tout de suite, ce qui se comprend aisément, vu que, si tous les infidèles avaient été d’abord égorgés, il n’y aurait pas eu de film et les filmeurs n’auraient pas fait de fric. Elle est appliquée peu à peu, crescendo comme on dit parfois ici : d’abord une fille de Médéa qui ne portait pas le voile et qui sortait donc nue dans les rues a été envoyée ad patres et la gorge tranchée méditer sur la grandeur de l’islam ; ensuite les ouvriers croates d’un chantier (mais que diable ces infidèles faisaient-ils sur une terre d’islam ?) ont tous été égorgés parce qu’ils étaient étrangers et ne psalmodiaient pas "Allah akbar" ; enfin les sept moines eux-mêmes exécutés, et ce n’est que justice, la justice d’Allah bien entendu.

Voilà mon oncle quel est ce film qui chante la grandeur de l’islam et que vont voir en masse les infidèles du Monomotapa. Que le sort des moines les fasse réfléchir ; qu’ils sachent à quoi ils s’exposent en persévérant dans l’infidélité ; qu’Allah protège notre Qoranistan chéri de toute contamination infidèle, comme il a purifié l’Algérie des souilleurs de Vérité."




A force de tirer sur la corde elle finira par casser, et cela fera très mal...........



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DELSANTO



Nombre de messages : 141
Age : 75
Localisation : Saint Sauveur (Québec)
Date d'inscription : 28/04/2009

MessageSujet: Re: LA JUDICIARISATION DES OPINIONS MENACE-T-ELLE LA DEMOCRATIE?   Ven 4 Mar - 15:56

Basketball Basketball Basketball

Revenons à la réalité :......

Du coté de chez Martine Aubry, à Roubaix, les petits pains aux lardons et les quiches lorraine, c'est fini!...

A noter, Le samedi 29.01.2011, 05:19, dans La Voix du Nord
ce cri d'alarme d'un boulanger de l'Épeule : « Ils nous chassent, on quitte Roubaix »

Des poubelles ont sciemment été déposées et incendiées devant la boulangerie.

> Je ne serais pas longtemps visible mais cela vous laissera le temps de prendre connaissance de ceci car l'omerta qui règne ici et imposée par les burkanette, ces polices à pensée sélective, n'en feront jamais état, et pour cause...!!!

Installés rue des Ogiers, en plein coeur de l'Épeule, depuis vingt ans, les époux Delval qui tiennent la boulangerie Saint-Roch, jettent l'éponge après avoir été victimes de ce qu'ils appellent la mafia locale

PAR ROBERT LEFEBVRE


roubaix@lavoixdunord.fr


> Dans la nuit de lundi 24 à mardi 25 janvier, des poubelles étaient sciemment installées devant la devanture de la boulangerie Saint-Roch, située rue des Ogiers à l'Épeule quartier de Roubaix. Quelques minutes plus tard, l'individu à la manœuvre répandait un liquide inflammable tout autour de l'entrée de la boulangerie avant d'y mettre le feu. Grâce à la vidéo surveillance qui a filmé la scène, un suspect a été interpellé. T. C., 28 ans, a été placé sous mandat de dépôt dans l'attente de son jugement.

Un incendie qui est intervenu deux jours après qu'un client de la boulangerie eût menacé de mettre le feu au commerce.

L'énième épisode d'intimidation qui conforte les époux Delval, propriétaires du commerce, dans leur décision de jeter l'éponge après vingt ans passés dans le quartier de l'Épeule.

Ça fait vingt ans que nous sommes installés ici. Avant, on n'avait pas de problème mais depuis deux ans, c'est une catastrophe. En huit mois, c'est la troisième fois que nous devons refaire la vitrine suite à des incendies criminels ou des dégradations. On dérange, ils nous chassent, on quitte Roubaix. Et d'évoquer ouvertement une mafia locale qui veut tout s'accaparer. Sous prétexte de violences urbaines, certains tentent de chasser des commerçants pour pouvoir prendre leur place. Il y a un malaise. Lors d'un précédent incendie, le nom d'un homme avait même été inscrit sur la planche que nous avions dû installer pour sécuriser. Le couple a donc décidé de jeter l'éponge et d'aller proposer ses services loin de Roubaix. Ce que déplorent nombre de clients, venus constater les dégâts : C'est quand même dramatique, rien ne va plus dans ce quartier. D'autant que les parents du suspect, clients de la boulangerie, sont venus voir les commerçants pour leur demander de retirer la plainte. Une situation ubuesque. Les époux Delval, après vingt ans de bons et loyaux services, quitteront la boulangerie Saint-Roch en mars. Devant une telle situation, la mairie envisage de préempter pour permettre à un autre boulanger traditionnel de s'installer. Jusqu'à quand ?

Les policiers découvrent rapidement le coupable. Et d'une, il a été vu par un riverain qui le connaît. Et de deux, une caméra de surveillance a filmé la scène. Présenté en comparution immédiate, Tariq Ech Charaoui, 28 ans, n'a guère le choix : il reconnaît mais il demande un délai pour préparer au mieux sa défense. La question de sa détention ne se pose même pas. N'ayant pas respecté les mesures accompagnant un contrôle judiciaire, un précédent sursis de cinq mois a été révoqué dès son arrivée au palais de justice. L'intéressé proteste. « J'ai pas pu répondre aux convocations car j'habite dans un HLM où les boîtes aux lettres sont tout le temps détériorées. » La présidente Joëlle Spagnol avoue son incompréhension. « On se demande vraiment ce qui vous est passé par la tête ? Vous aviez bu ? » Ech Charaoui se lâche : « Oh oui ! » Mais l'alcool, une bouteille de vodka en l'occurrence, n'explique pas tout. Le procureur a, en effet, une hypothèse. « Il règne depuis des mois un climat dangereux autour de cette boulangerie. » Olivier Dabin se dit convaincu qu'il s'agit d'un règlement de comptes. Dans la salle, le boulanger est dépité. « J'arrête tout. On me rend la vie impossible. » Le prévenu rejoint la maison d'arrêt. Il sera jugé fin février. Son avocate, Me Anne-Laurence Delobel, a réclamé et obtenu une expertise psychiatrique. • FK. L.

Quant aux autres boulangeries, elles ont déjà changée de mains et en voici la liste avec les noms des propriétaires :

Boulanger Pâtissier, Alimentation, DAFFAF Mokhtar, 46 Rue de lEpeule, 59100, ROUBAIX
> Boulanger Pâtissier, Alimentation, DBARA Aicha née DEBARA, 161 Rue de lEpeule, 59100, ROUBAIX
> Boulanger Pâtissier, Alimentation, LES DELICES DU MACHREB, 112 Rue de lEpeule, 59100, ROUBAIX
> Boulanger Pâtissier, Alimentation, AMARI Hadjali, 83 B Rue Pierre de Roubaix, 59100, ROUBAIX
> Boulanger Pâtissier, Alimentation, AMARI Hitman, 83 B Rue Pierre de Roubaix, 59100, ROUBAIX
> Boulanger Pâtissier, Alimentation, ASANI Ertan, 150 Rue de lalma, 59100, ROUBAIX
> Boulanger Pâtissier, Alimentation, AYATE Meftah, 4 Rue de Lannoy, 59100, ROUBAIX
> Boulanger Pâtissier, Alimentation, BELAIDI Mouloud, 25 Rue de Tourcoing, 59100, ROUBAIX
> Boulanger Pâtissier, Alimentation, BEYYOUDH Nasreddine, 86 Rue de lHommelet, 59100, ROUBAIX
> Boulanger Pâtissier, Alimentation, BOULANGERIE PATISSERIE KEBAILI, 222 Rue de Lannoy, 59100, ROUBAIX
> Boulanger Pâtissier, Alimentation, BOUNOUA Samir, 66 Rue de Mouvaux, 59100, ROUBAIX
> Boulanger Pâtissierr, Alimentation, DALI Fatiha nee BOURAHLA, 52 Rue de Cassel, 59100

Roubaix sera la première ville de France qui sera dirigée uniquement par des musulmans, confirmant ainsi, et si besoin en était, que notre pays est en cours d'envahissement par la secte politico-religieuse que tout le monde connaît.



Gerard DUCHEMIN

DG MEDIA PLUS


Basketball Basketball Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SantoniA

avatar

Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: LA JUDICIARISATION DES OPINIONS MENACE-T-ELLE LA DEMOCRATIE?   Sam 5 Mar - 6:08

Basketball


Allah ouakbar الله أَكْبَر


Citation :
Dans la nuit de lundi 24 à mardi 25 janvier, des poubelles étaient sciemment installées devant la devanture de la boulangerie Saint-Roch, située rue des Ogiers à l'Épeule quartier de Roubaix. Quelques minutes plus tard, l'individu à la manœuvre répandait un liquide inflammable tout autour de l'entrée de la boulangerie avant d'y mettre le feu. Grâce à la vidéo surveillance qui a filmé la scène, un suspect a été interpellé. T. C., 28 ans, a été placé sous mandat de dépôt dans l'attente de son jugement.

Un incendie qui est intervenu deux jours après qu'un client de la boulangerie eût menacé de mettre le feu au commerce.

L'énième épisode d'intimidation qui conforte les époux Delval, propriétaires du commerce, dans leur décision de jeter l'éponge après vingt ans passés dans le quartier de l'Épeule.


La municipalité de Roubaix, elle, a décidé de racheter les murs.

Alors que le dernier incendiaire en date du commerce vient d'être condamné à huit mois de prison ferme, nous avons rencontré le repreneur de la boulangerie. Il s'appelle Farid Elbahi, il était jusqu'alors l'apprenti d'Olivier Delval.

CQFD



Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DELSANTO



Nombre de messages : 141
Age : 75
Localisation : Saint Sauveur (Québec)
Date d'inscription : 28/04/2009

MessageSujet: Re: LA JUDICIARISATION DES OPINIONS MENACE-T-ELLE LA DEMOCRATIE?   Lun 7 Mar - 15:55

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAKEBAKOULO



Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 29/12/2009

MessageSujet: Re: LA JUDICIARISATION DES OPINIONS MENACE-T-ELLE LA DEMOCRATIE?   Dim 13 Mar - 17:26

Suspect Suspect Suspect Suspect Suspect


Notre brave Zemmour aurait pu dire aussi que la plupart des terroristes sont arabes...Il serait à l'ombre actuellement !...

Il aurait fallu un sondage en bonne et due forme !
Et tout le monde se demande d'ailleurs pourquoi ces gens auraient obtenu plus que d'autres une aussi grande qualification dans ce domaine. Vous pouvez consulter les conclusions de notre enquête secrète en cliquant tout simplement sur le petit lien suivant



Toutlemondesedemande.pps


Make



afro afro afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA JUDICIARISATION DES OPINIONS MENACE-T-ELLE LA DEMOCRATIE?   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA JUDICIARISATION DES OPINIONS MENACE-T-ELLE LA DEMOCRATIE?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» L'armée d'Haïti est-elle soluble dans la démocratie ?
» Elle est admirable cette haitienne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum sur Frontignan et ses environs :: Politique et actualité hors et à Frontignan :: Là,-
Sauter vers: