forum sur Frontignan et ses environs

forum de discussion
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Y'a quelqu'un ????

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Jean



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Y'a quelqu'un ????   Dim 9 Avr - 4:53

Bonjour Messieurs,

les affabulateurs et les marchands de rêves sont toujours les autres mais lisez ceci, je crois que cela résume ce que les personnes qui ont quitté le forum essayaient de vous faire comprendre et que vous n'avez pas daigné écouter car vous les avez ranger dans la vilaine case des gauchistes dont il faut absolument se méfier car le système vous l'a dit ! Leurs idées ne sont pas conformes à la réalistions de tous vos caprices.

Par Alain Accardo

Je suis tout à fait conscient que la critique des meurs est un exercice périlleux et rarement bien accueilli. Par un dévoiement du jugement qui est précisément une manifestation de l’« esprit du système », on ne veut voir dans la critique morale qu’une atteinte à la liberté de chacun de faire ce qu’il lui plaît. Ce qui, aux yeux de beaucoup aujourd’hui, est un plus intolérable crime que de laisser assassiner son prochain. Et il n’est malheureusement pas facile de faire comprendre aux intéressés que la critique s’adresse en fait à ce qui en eux est non pas libre mais au contraire possédé, aliéné par le système, et que lorsqu’ils proclament fièrement « Je fais ce que je veux », en réalité ils font justement ce que le système veut, plus exactement ce que la logique du système, qu’ils se sont incorporé, les pousse à vouloir parce que c’est ce dont le système a besoin pour fonctionner de façon optimale. [.]

Ainsi le système capitaliste, parce qu’il est une structure d’ accumulation insatiable de profit, a-t-il besoin sur le marché d’ individus autant que possible réduits à leur fonction consumériste et ne regardant pas plus loin que le capot de leur voiture ou le bout de leur fourchette. Il a besoin de clients inlassables, enclins à acheter et à consommer tout et n’importe quoi, à acheter et à consommer tant et plus, à acheter et à consommer compulsivement, frénétiquement, ostentatoirement, à « faire marcher le commerce », prêts à s’endetter, parfois même à voler ou à tuer pour acheter, et auxquels il vend désormais absolument de tout, y compris du pipeau, du toc et de la frime. Il a besoin d’un type d’humain pour qui le sens de la vie se résume à être pour avoir et à avoir pour être.

Parce qu’il est une structure de domination, le système a aussi besoin d’hommes et de femmes avides de pouvoir personnel, qui prennent plaisir à dominer autrui, aussi peu que ce soit, et qui sont disposés en permanence à jouer aux « chefs » (grands ou petits), à s’investir avec fougue et délectation dans toutes sortes de compétitions arbitraires, même pour des enjeux ridicules, même pour des pouvoirs factices. Cet appétit de pouvoir gangrène tous les rapports sociaux, pervertit toutes les relations, y compris les plus intimes, en dépit de, ou plutôt grâce à tous les bavardages sur la « communication », l’ « écoute » et le « dialogue démocratique » qui agrémentent aujourd’hui tout rapport de domination et aident à son accomplissement.

La rationalité d’un tel système implique donc de façonner dès le plus jeune âge et tout au long de leur vie des individus censés devenir nominalement des citoyens adultes, mais qu’on tend à maintenir à l’ état d’adolescents prolongés en cultivant leurs pulsions, leurs lubies et leurs prétentions dûment orchestrées, attisées et manipulées par le marketing, la « pub », les magazines, la télé et toute la foire médiatique aux chimères. Et c’est cette inflation artificieuse de caprices puérils, de velléités coûteuses et de gesticulations exhibitionnistes qu’on ose appeler « liberté », c’est cette façon décérébrée de se comporter qui est censée témoigner de l’éminente dignité de la personne humaine !

Face à cet univers grotesque, démentiel et meurtrier, véritable royaume du Père Ubu, il est de la responsabilité de tous ceux - et leur nombre ne cesse d’augmenter - qui refusent le monde inane autant qu’insane que nous fait le capitalisme, de dire et de se dire clairement : « Non, une vie consacrée à la poursuite interminable et égoïste de plaisirs matériels au demeurant médiocres et de pouvoirs temporels au demeurant dérisoires est une vie de divertissement, une vie vide, une vie inutile, une vie sans honneur, une vie de m’ as-tu-vu, une caricature de vie humaine, bref, c’est une vie de con, et je n’en veux pas ! » Ceux qui ont ce courage et cette lucidité, ceux-là seuls sont vraiment des êtres « libres ».

Qui n’a pas vraiment compris par quoi le système le tient enchaîné n’ est pas près de pouvoir libérer le monde, quoi qu’il en pense et quoi qu’on on en dise. Or, ce que la plupart des esprits n’ont pas encore clairement compris, même si beaucoup le soupçonnent confusément, c’est le lien entre les structures objectives du système et la sphère des mours, sans doute parce que ce lien n’est ni mécanique, ni univoque, ni immédiat et que les mours de la population considérée (les classes moyennes en l’occurrence) présentent une autonomie relative par rapport aux déterminations économiques. À cet égard, le travail de la science sociale depuis des décennies a permis de mettre en lumière la façon dont la logique du marché capitaliste a entraîné, au fil des générations, à travers des médiations de toute nature, des transformations du mode de vie, par exemple en matière de rapports entre hommes et femmes, parents et enfants, jeunes et vieux, employeurs et employés, etc., et aussi comment en retour ces mours nouvelles ont influencé le développement économique. Bref, il serait illusoire de considérer que nos mours n’ont rien à voir avec le fonctionnement du système et qu’il est indifférent pour celui-ci que nous vivions de telle façon plutôt que d’autre.

C’est pourquoi on peut affirmer que la lutte contre le système a nécessairement une dimension morale, c’est-à-dire qu’elle passe non seulement par une réforme des structures externes mais aussi par une réforme des mours, dont il est vain de chercher à faire l’économie si on veut vraiment changer les choses, car faute d’une telle réforme il y a toute raison de penser que le système continuerait à imposer sa logique, même dans l’hypothèse où ses opposants auraient réussi à s’ emparer du pouvoir politique. Est-il besoin d’ajouter que la réforme des mours ne saurait s’effectuer par voie bureaucratique selon des normes édictées d’en haut ? Elle ne peut procéder que de la prise de conscience personnelle par chaque citoyen de la nécessité de se civiliser davantage, comme aurait dit Élias, en combattant les ferments d’inhumanité que le système tend à développer en lui. De cette bataille sur le terrain de la morale personnelle dépendra en définitive la forme à venir des rapports humains.

Il s’ensuit que la lutte nécessaire contre l’aliénation de soi-même a toute probabilité d’être perçue comme une douloureuse ascèse d’autant plus difficile à réaliser qu’elle est en rupture plus nette avec l’« esprit » du système. Sans doute. Mais n’exagérons rien : personne ne demande, comme faisait le moine florentin, de jeter dans le brasier des vanités les agréments de l’existence, ni de prendre le sac et la cendre pour partir vivre au désert dans les macérations et les mortifications. Il ne s’agit pas d’aller à la chasse aux « démons de la chair et de la concupiscence » ni d’allumer des autodafés. Il ne s ’agit pas de chercher à faire l’ange sous prétexte de ne plus faire la bête. Il s’agit seulement d’approfondir lucidement l’analyse de ce qu’ est le système capitaliste et de ses conditions historiques et sociales de fonctionnement et, sur la base de cette analyse, de choisir de le servir, sciemment, ou de le combattre, mais sérieusement, pas à demi, pas avec cette tiédeur toujours prête au compromis, pas avec cette propension complaisante à composer avec la réalité et à en euphémiser les aspérités.

Comme la Mafia, le système capitaliste est une immense machine à accumuler des profits par tous les moyens y compris le crime organisé. On ne compose pas avec le crime. Si je me suis bien fait comprendre, une des conditions principales de son efficacité, c’est que son fonctionnement reste, sinon dans une obscurité totale, du moins dans une pénombre propice à toutes les confusions. Il faut donc faire la clarté. Nous en avons les moyens et une certaine culture sociologique en fait partie. S’il est vrai que « la sociologie est un sport de combat », celui-ci ne doit pas servir à une autodéfense inconditionnelle mais à déjouer les ruses et les attaques de l’ adversaire partout où il se cache, y compris en nous-mêmes. Et cette autocritique n’a rien à voir avec de l’autoflagellation. Dès lors qu’ on a compris intellectuellement comment s’accomplit la logique du système, par quels entraînements elle nous entame et nous plie à son service, il devient clair que le refus de cette logique est aussi une affaire d’autodiscipline, de maîtrise de soi et de mesure dans le nombre et le style de nos investissements. On peut appeler cela une ascèse, si l’on veut. Mais il faut bien voir que l’effort consenti est la condition sine qua non pour accéder à une forme de liberté autrement plus exaltante que la poursuite décevante de nos médiocres stratégies de distinction. Dans un système qui cultive l’infantilisme, l’inconstance et l’irresponsabilité de ses membres en les jetant hors d’eux-mêmes, en les asservissant aux « envies » qu’il leur impose, en les poussant sur la plus grande pente, celle des modes changeantes et futiles, et en les enfermant par là dans une espèce d’éréthisme de tous les sens, un système qui érige en vertu cardinale la propension à « bouger », à changer pour changer, à être « mobile », à ne pas respecter le serment à soi-même et aux autres, le simple effort de se tenir et de se retenir a déjà quelque chose de subversif et de libérateur.

Alain Accordo.

Extrait de : De notre servitude involontaire. Editions Agone

Qu'en pensez vous ?
Jean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MioFlash



Nombre de messages : 255
Localisation : FRONTIGNAN-LA PEYRADE
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Y'a quelqu'un ????   Lun 10 Avr - 9:40

Jean a écrit:
Bonjour Messieurs,

les affabulateurs et les marchands de rêves sont toujours les autres mais lisez ceci, je crois que cela résume ce que les personnes qui ont quitté le forum essayaient de vous faire comprendre et que vous n'avez pas daigné écouter car vous les avez ranger dans la vilaine case des gauchistes dont il faut absolument se méfier car le système vous l'a dit ! Leurs idées ne sont pas conformes à la réalistions de tous vos caprices.

Par Alain Accardo

Alain Accordo.

Extrait de : De notre servitude involontaire. Editions Agone

Qu'en pensez vous ?
Jean

Moi j'en pense qu'il ne faut pas être nécessairement de gauche pour partir du forum et pour pouvoir adhérer à la thèse d'Alain ACCARDO. Cela voudrait il dire que tous les gens qui pense à droite, au centre (du moins pas à gauche) n'auraient pas les mêmes (saines) analyses ?
Personnellement, je pense que s' "ils" ont quittés ce forum c'est qu'ils n'arrivaient pas à imposer leurs idées. Point barre.
Là est le problème, qui leur a demandé d'imposer, à tout prix, leurs idées ?
Plus est, faut il reconnaître qu'elles n'ont pas été meilleures que celles de l'autre camp.
Voici ce que j'en pense.
Claude ... MioFlash.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Y'a quelqu'un ????   Lun 10 Avr - 16:20

Ben voilà, une fois de plus, dsl, je suis pas d'accord, un forum est avant tout un site d'échange et moi personnellement j'ai jamais voulu imposer mes idées j'ai seulement voulu exposer mes idées, mais apparement on m'a de suite catégorifier comme étant "l'égérie d'Aline"....
Je viens de relire les posts sur le CPE et au début j'ai dit ce que je pensais, et moi quand on me répond avec ironie sur un sujet sérieux, d'actualité... je trouve pas ça marrant, alors bien sur que je vais attaquer aussi et là je parle pas de Patrick car quand on relit les premières pages
CPE, y'avait un échange d'idée par contre d'autre on de suite ironiser mes propos.... alors désolé de pas penser comme tout le monde.
Et vous Claude je vous ai demandé ce que vous pensiez du CPE à plusieurs reprises et j'ai bien tout relu sur ce sujet aussi et vous faites une seule intervention pour "cannarder" Aline, à part ça mes questions restent sans réponses comme souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patrick

avatar

Nombre de messages : 962
Age : 52
Localisation : La Peyrade
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Re: Y'a quelqu'un ????   Mar 11 Avr - 0:09

Voilà, il est vrai que je suis partis un peu vite sur la déconnade, je le reconnais et "on" me l'a fait comprendre (merci Aline et les autres). Je ne peux pas vous promettre de ne jamais recommencer, mais je vais essayer de calmer le jeu de mon coté.
je ne peut rien vous dire de plus, désolé, mais c'est un peu dans ma nature et, avec le forum, j'ai trouvé un défouloir autre pour faire ce que je ne peux pas dans la vie de tous les jours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.larche.ht.st
MioFlash



Nombre de messages : 255
Localisation : FRONTIGNAN-LA PEYRADE
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Y'a quelqu'un ????   Mar 11 Avr - 11:12

gé a écrit:
Ben voilà, une fois de plus, dsl, je suis pas d'accord, un forum est avant tout un site d'échange et moi personnellement j'ai jamais voulu imposer mes idées j'ai seulement voulu exposer mes idées, mais apparement on m'a de suite catégorifier comme étant "l'égérie d'Aline"....
Je viens de relire les posts sur le CPE et au début j'ai dit ce que je pensais, et moi quand on me répond avec ironie sur un sujet sérieux, d'actualité... je trouve pas ça marrant, alors bien sur que je vais attaquer aussi et là je parle pas de Patrick car quand on relit les premières pages
CPE, y'avait un échange d'idée par contre d'autre on de suite ironiser mes propos.... alors désolé de pas penser comme tout le monde.
Et vous Claude je vous ai demandé ce que vous pensiez du CPE à plusieurs reprises et j'ai bien tout relu sur ce sujet aussi et vous faites une seule intervention pour "cannarder" Aline, à part ça mes questions restent sans réponses comme souvent.

Bien Gé ! vous voulez que je vous réponde sur le CPE, je vais le faire. Ma réponse (un peu longue, veuillez m’en excuser) aura d’autant plus de force maintenant que vous savez, (grâce aux contestataires de tous poils manipulés et re-manipulés à souhait ) où a fini le fameux CPE.

Je pense que le CPE (tel qu’il avait été imposé) n’était pas réellement viable. Bref, il avait été bâclé !
Pour cause : apprentissage sur 2 ans ! et surtout, (grosse erreur à mon sens), de la possibilité de licencier, sans motif, un salarié ! Là, pas d’accord du tout !

Maintenant, j’aurai été (et suis encore) pour un CPE avec apprentissage sur 1 an mais avec une large possibilité donnée à l’employeur de licencier, sous 1 mois, (donc très rapidement),un employé pour des motifs très précis ! (Ex : dépôt de bilan prééminent de l’entreprise ; difficulté de trésorerie importante et prouvée ; rupture d’un gros contrat par un client ; carnet de commandes insuffisant ; comportement asocial d’un employé ; mauvais esprit ; acte de fainéantise ; retards au travail ; vol, etc…)

Ces motifs devront nécessairement pouvoir être avalisés par le syndicat maison, (à l’aide de preuves irréfutables), fourni par le Chef d’entreprise et avant que ce dernier n’adresse une lettre recommandée au dit employé. (Si pas de syndicat, possibilité donnée à l’employé d’aller aux prud’hommes. Si présence d’un syndicat et que ce dernier n’est pas d’accord avec le Chef d’entreprise, idem.)

Si motif évoqué, non valable et prouvé, obligation de reprendre le dit employé dans l’entreprise.

Ceci afin de canaliser certains Chef d’entreprise au tempérament (très) particulier…
Il en existe que trop !

En conclusion, je suis donc pour le CPE (ou autre sigle à la noix) afin qu’une solution soit trouvée pour utiliser, au maximum, le potentiel JEUNES (et moins jeunes !) de ce pays. Cela sera, très certainement, plus honnête et plus efficace que les fameux contrats de travail (trompes couillons) concoctés sur 5 ans, (juste au seuil des futures Présidentielles, tiens, tiens, pas moins), par nos grands et très vieux amis de gauche habituels (vous savez, ceux qui ne veulent que notre bien, pas autre chose !!).

Bref, toutes solutions de ce genre incluant obligatoirement respect du salarié mais aussi responsabilisation de ce dernier ainsi que des syndicats dans leurs actes .

Cela implique donc , dans ce pays, un changement de mentalité R a d i c a l !

Il ne faut plus devoir tolérer ou subir, pour des raisons purement politiques, l’action de syndicalistes et de purs politicards Enarques, ici de gauche, (demain de droite), totalement irresponsables, en mal d’adhérents ou en quête d’une meilleure image n’agissant de la sorte qu’en bloquant, d’autorité, le pays , ses entreprises, puis en manipulant, à outrance, (ça c’est très facile), des ados.
Ados à qui on ferait mieux d’inculquer le sens du travail, de l’effort puis de leur apprendre à dialoguer au lieu qu’ils empêchent certains de leurs camarades, par la force ou tout autre moyens, de disposer de leur propre liberté d’aller et venir ou tout simplement de travailler !

En cas de situation minoritaire… qu’ils écrasent !

C’est ça le respect porté de l’un à l’autre (sans employer de grand mots tels que ceux cités au dessus !) .Je ne veux pas ressembler à ces manipulateurs professionnels.

Aujourd’hui et encore, ce que certains ados manipulés (étiquettés : anti CPE) et salariés (innocents) de tous poils ont subi, se nomme tout simplement :

TERRORISME INTELLECTUEL !

Le comble c’est que ces gens là, ceux qui imposent aux autres, (par la force si besoin est ) au nom de la Liberté et autres conne..es, sont exactement les mêmes qui ne cessent de vouloir un petit morceau du gâteau, encore et encore, chacun à son niveau !

Le triste c’est qu’ils savent se qu’ils font et qu’ils prennent ouvertement les gens qui manipulent pour des c… tout en jouant aux ingénus ! un vrai tour de force vous disais je.
Mais que voulez vous, tant qu’il y aura des gogos …

Ras le bol de toujours voir ce pays paralysé, par des ados ou salariés manipulés, en mal de défoulement, sortir dans la rue étrangement bardés d’auto collants de la CGT, du PC ou tout autres mouvements (qui ne cessent de perdre des adhérents) qu’ils exécraient ou ignoraient encore la veille . Y en a marre de voir certains syndicats et hommes politiques (Hollande, Fabius et consort, toujours les mêmes tronches de cake), totalement irresponsables, manipuler sans scrupule une partie de la population, bêlante et dénuée de tous jugement, afin de n’assouvir qu’un seul et unique de leur désirs :
LE RETOUR AU SACRO SAINT POUVOIR !

Ces gosses intolérant et intransigeant, totalement inéduqués ne savent dire qu’une chose :
JE VEUX !.

Produit parfait issue d’une société inculte et cupide à souhait. Inintéressante. Avec qui, nos hommes politiques (gauche et droite confondues) n’ont pas voulu (par pur intérêt électoraliste et visées manipulatrices) jouer la carte de la responsabilisation et du savoir vivre. C’était ainsi plus facile. La preuve ! mais où eux mêmes Elus imprévoyants de tous poils, apprentis sorciers irresponsables, ne maîtrisant, à leur tour, plus rien. Juste retour des choses soit, mais juste retour des choses effrayant pour notre avenir à tous ou l’autorité de l’Etat, régulièrement bafouée, vacille.
C’est la pire chose qu’il puisse arriver à un pays. Certains attisent le feu et exhortent à ignorer ceux qui le dénoncent. Drôle de pays quand même où certains s’ingénient à scier la branche sur laquelle ils sont confortablement assis ?

Je ne cesse de dire (mais je ne suis pas le seul) qu’avec de telles valeurs (si je puis m’exprimer ainsi, puisque des valeurs, des vraies, n'y en a presque plus dans notre Pays et société actuelle). Le pays est mal en point et tout cela ne pourra que nous péter violemment à la figure un jour, que vous le vouliez ou non .

Depuis une bonne décennie, certain signaux d’alarme apparaissent mais nous feignons (en bon lâches que nous sommes) de les ignorer , pire, de les laisser se régler uniquement et miraculeusement par les forces régaliennes du pays. Le CPE en est un, parmi tant d’autres.

Mais forces régaliennes que certains ne cessent (et ne peuvent s’empêcher) de démolir consciencieusement au passage… au nom, toujours et encore, de la Démocratie, de la liberté d’expression, de l’Egalité, que sais je … confortablement planqués chez eux mais ignorant (ou tentant d’ignorer) qu’un jour, ils en subiront obligatoirement le retour quand eux ou leurs proches en prendra plein le cornet ! !

Démocratie mon c.. La Démocratie et la Liberté ça se mérite mais pas comme ça.

Voilà ma réponse Gé et je ne doute pas qu’elle va en défriser plus d’un ! Toujours les mêmes, c’est à dire : UNE MINORITE (dont je me fout comme de ma première paire de sandales !).
Salutations.Claude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patrick

avatar

Nombre de messages : 962
Age : 52
Localisation : La Peyrade
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Re: Y'a quelqu'un ????   Mar 11 Avr - 12:08

Ah bon, tu portes des sandales?

Laughing Laughing Laughing Laughing


Je dois dire que je suis d'accord avec ton analyse, et que le CPE, une fois remanié aurait pu etre une bonne chose. Pour preuve, le CNE a permis de créer 370000 emplois en 6 mois. Maintenant, ces memes étudiants veulent le faire sauter aussi, on se demande bien par qui ils sont manipulés?????

Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.larche.ht.st
Toinou



Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Y'a quelqu'un ????   Mar 11 Avr - 13:13

Bonsoir Claude,

Je suis également d'accord avec ton analyse, mais bon, en doutais tu ? Tu sais, la rue ne comportait pas la grande masse des français, celle-là se manifestera via les urnes le moment venu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patrick

avatar

Nombre de messages : 962
Age : 52
Localisation : La Peyrade
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Re: Y'a quelqu'un ????   Mer 12 Avr - 0:55

Je pense aussi que trois millions de personnes dans la rue n'est pas la grande majorité du peuple. Il faut convenir que c'est néanmoins un nombre important. De toute façon, si l'on regarde bien, sur les trois millions, combiens étaient réellement là pour le CPE? Il y avait les fonctionnaires (qui, pardonnez-moi, n'en ont rien a faire du CPE), les retraités de la SNCF (pareil), les infirmiers (idem), etc...
La preuve que le CPE était une mauvaise excuse, pourquoi les facs sont elles encore bloquées?
De plus, c'était une couleuvre que tout le monde a avalé. Je m'explique:
les articles sur le CPE sont enlevés, mais, je l'avais déjà dis, les trois premiers articles de cette loi visaient a faire passer l'apprentissage a 14 ans, et là, rien n'a été enlevé.....
Je pense que tout le monde (et meme les patrons l'ont dit) était d'accord qu'il fallait MODIFIER cette loi. Maintenant, on va voir ce qui va tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.larche.ht.st
MioFlash



Nombre de messages : 255
Localisation : FRONTIGNAN-LA PEYRADE
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Y'a quelqu'un ????   Mer 12 Avr - 9:30

patrick a écrit:
Ah bon, tu portes des sandales?

Laughing Laughing Laughing Laughing


Je dois dire que je suis d'accord avec ton analyse, et que le CPE, une fois remanié aurait pu etre une bonne chose. Pour preuve, le CNE a permis de créer 370000 emplois en 6 mois. Maintenant, ces memes étudiants veulent le faire sauter aussi, on se demande bien par qui ils sont manipulés?????

Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil


Manipulés, manipulés, quel vilain mot Patrick ! Tu vas (encore) écorcher vifs certaines âmes sensibles fidèles défenseurs de la Démocratie, de l'Ordre du grand tsoin tsoin ou tout simplement de l'Homme (Tu sais, celui avec un grand H) et qui nous vaut parfois d'être dans une belle M.... ! (M.... avec un grand M comme Manipulation. Tiens, tiens, décidément, quelle drôle de consonne que cette consonne là ! ) Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patrick

avatar

Nombre de messages : 962
Age : 52
Localisation : La Peyrade
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Re: Y'a quelqu'un ????   Mer 12 Avr - 9:55

M... comme M'en fous d'écorcher les autres?
C'est bien le meme.

Cool Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.larche.ht.st
MioFlash



Nombre de messages : 255
Localisation : FRONTIGNAN-LA PEYRADE
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Y'a quelqu'un ????   Mer 12 Avr - 10:20

Tsé tsé, tu changeras jamais ou quoi ? moi qui étais sérieux ! (pour une fois). Laughing Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patrick

avatar

Nombre de messages : 962
Age : 52
Localisation : La Peyrade
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Re: Y'a quelqu'un ????   Mer 12 Avr - 11:32

Ouais, dérapage incontrolé, affraid , ça glisse le matin...

On peut dire qu'aujourd'hui tu as la plume qui s'emballe...

afro lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.larche.ht.st
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Y'a quelqu'un ????   

Revenir en haut Aller en bas
 
Y'a quelqu'un ????
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Apparition (LIBRE mais quelqu'un pitié ^^")
» Une renommé qui fait noyer quelqu'un
» [PV] Cherche quelqu'un pour s'excuser [PV]
» Un nouveau depart [avec Ryu Shingen, si quelqu'un veut nous rejoindre il peut]
» Présentation de quelqu'un pas tres adroit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum sur Frontignan et ses environs :: Petites annonces :: Annonces-
Sauter vers: